Dans le sillage de Jayson Tatum (34 points, 8 rebonds, 6 passes), Boston se défait une nouvelle fois de Toronto (102-99) et se détache dans cette série. Marcus Smart (19 points) a également été précieux grâce à son coup de chaud à 3-points dans le dernier quart-temps.

Dans le sillage de Jayson Tatum (34 points, 8 rebonds, 6 passes), Boston se défait une nouvelle fois de Toronto (102-99) et se détache dans cette série. Marcus Smart (19 points) a également été précieux grâce à son coup de chaud à 3-points dans le dernier quart-temps.

Après avoir fait la course en tête, les Raptors ont craqué dans le money-time face aux Celtics (99-102) d'un Marcus Smart qui a pris feu de loin et de Jayson Tatum (34pts). Les C's mènent 2-0 face aux champions en titre !

Après un Game 1 complètement raté, Nick Nurse attendait évidemment une réaction de la part de ses joueurs. Les premières minutes de ce Game 2 ont certainement dû rassurer le néo-Coach de l’année. Bien plus agressifs et portés par leur collectif, les Raptors infligent effectivement un 9-0 à leurs adversaires et prennent le meilleur départ (17-9).

La réponse des Celtics ne se fait pas attendre. Pour preuve, ce 8-0 instigué par un Jaylen Brown omniprésent. Dès lors, la rencontre s’équilibre. Côté Toronto, les tirs extérieurs s’enchaînent tandis que, côté Boston, l’énergique Robert Williams III (10 points) fait des dégâts à l’intérieur. Après un quart-temps, les deux équipes sont à égalité (28-28).

Dans le deuxième acte, les défenses prennent cette fois-ci le pas sur les attaques et, maladresse oblige, le rythme de la partie retombe peu à peu. En sortie de banc, Serge Ibaka s’avère précieux pour les Canadiens et son activité, tant offensive que défensive, est la bienvenue pour faire face à Jayson Tatum, incisif et tout en contrôle (35-34).

Le mano-a-mano s’installe
Chaque franchise se rend coup pour coup. Fred VanVleet et Pascal Siakam tentent bien de prendre le match à leur compte mais la paire Brown – Tatum est impériale et met à mal la défense des champions en titre (43-43). Les hommes de Brad Stevens regagnent finalement les vestiaires avec une petite possession d’avance, après un 3-points au buzzer de Siakam (50-48).

Après la pause, les Raptors se décident à redoubler d’agressivité pour provoquer des fautes et aller sur la ligne. Ils prennent ainsi le contrôle de la rencontre grâce, notamment, à l’apport du surprenant OG Anunoby (11 unités sur la période). En face, Jayson Tatum marche toujours autant sur l’eau et tire les Celtics vers le haut, en comblant la crise d’adresse de Kemba Walker (64-64).

Un 11-0 permet à Toronto de creuser un écart significatif, le premier depuis le quart-temps inaugural (78-66). En dehors de Tatum, les C’s ont bien du mal à trouver des solutions en attaque et, à douze minutes du terme, ils se retrouvent logiquement derrière d’une dizaine de points (78-70).

Marcus Smart puis Kemba Walker décisifs
Contre toute attente, Marcus Smart prend littéralement feu dans le dernier acte en inscrivant cinq tirs à 3-points d’affilée (dont un « and-one ») ! À lui seul, il parvient à redonner l’avantage à Boston (86-85). Malmenés, les Canadiens déjouent totalement alors qu’ils semblaient avoir le match en mains…

Menés de 8 points, les champions en titre se rebiffent et reviennent à une possession, à 2 minutes 30 de la fin (97-94). Moment choisi par Kemba Walker pour marquer son unique tir primé de la partie. Les Raptors n’abdiquent pas pour autant et s’en vont chercher leurs points sur la ligne (100-99). La dernière minute promet d’être intense.

Maladroit toute la soirée, Walker est terriblement clutch ce soir. À 41 secondes du terme, il inscrit un tir à mi-distance capital et redonne de l’air aux siens (102-99). Dans la foulée, Pascal Siakam met le pied en touche et se rend coupable d’une perte de balle préjudiciable. Jaylen Brown n’en profitera pas, laissant Fred VanVleet avec le ballon de l’égalisation. Malgré un temps-mort restant, le meneur remonte le terrain et tente un tir compliqué derrière l’arc. Sans succès. Les Celtics s’imposent 102 à 99, grâce à un quatrième quart-temps rondement mené. Toronto est désormais dos au mur dans cette série.

Auteur de 34 points, 8 rebonds et 6 passes, Jayson Tatum a été le plus en vue ce soir, s’offrant par la même occasion son nouveau record d’unités en playoffs. À ses côtés, Marcus Smart et Kemba Walker terminent respectivement à 19 et 17 points, tandis que Jaylen Brown ajoute 16 unités. En face, cinq joueurs inscrivent 15 points ou plus pour Toronto, mais il aura manqué d’un véritable leader offensif pour répondre à Tatum.

Retour Ă  l'accueil