Après la défaite du game 1, LeBron James a remis les pendules à l'heure en frôlant le triple-double (28 pts, 11 rebonds et 9 passes). Il est d'ailleurs devenu le 2ème meilleur shooteur à trois-points dans l'histoire des Playoffs. Anthony Davis a également réagi en signant un double-double avec 34 points et 10 rebonds.

Après la défaite du game 1, LeBron James a remis les pendules à l'heure en frôlant le triple-double (28 pts, 11 rebonds et 9 passes). Il est d'ailleurs devenu le 2ème meilleur shooteur à trois-points dans l'histoire des Playoffs. Anthony Davis a également réagi en signant un double-double avec 34 points et 10 rebonds.

Battus lors du game 1, les Lakers ont réagi face aux Rockets (117-109) grâce au duo Anthony Davis (34 pts et 10 rebonds) - LeBron James (28 pts, 11 rebonds et 9 passes).

Après deux oppositions en demi-finale de Conférence Ouest, il y a bien une impression qui domine sur le reste : la série entre les Los Angeles Lakers et les Houston Rockets ne s'achèvera pas en un claquement de doigts. La franchise californienne, surprise lors du match 1 (97-112), a réalisé une prestation bien plus aboutie dimanche soir (117-109) afin d'égaliser à un partout, mais elle a tout de même été contrainte de se remobiliser après un troisième quart à l'avantage des Rockets (41-23). Un come-back impressionnant des Texans qui a fait dire à Anthony Davis (34 points, 10 rebonds) : « comment va-t-on gagner ce match ? »

Quarante-huit heures après avoir subi le rythme imposé par les hommes de Mike D'Antoni, les Lakers avaient à coeur d'inverser la tendance et de prouver que leur taille pouvait faire des ravages face à un adversaire sans pivot de métier dans son cinq de départ. Avec LeBron James à la baguette (28 points, 11 rebonds, 9 passes, 4 interceptions), les Angeles ont rapidement creusé l'écart (36-20, 12e) et maintenu leur avantage à la pause (67-51).

James et Davis plient l'affaire
Au retour des vestiaires, James Harden (27 points, 7 passes) et consorts ont entamé un énorme retour au score, portés par leur adresse à trois points (22 paniers primés inscrits). Un réveil qui leur a même permis de reprendre l'avantage à l'entame du dernier quart (92-90, 36e).

14
Si LeBron James et Anthony Davis ont combiné pour 62 points, les trois autres joueurs du cinq de départ de Los Angeles n'ont inscrit que 14 points (9 pour Danny Green et 5 pour Kentavious Caldwell Pope).

Une ultime période qui n'a souffert d'aucune contestation. Impérial, James a porté son équipe vers la victoire en enchaînant les dunks et autres actions de classe. « Je pense que nous sommes à notre meilleur niveau quand il passe en mode attaque », a apprécié son coach Frank Vogel. Sur deux paniers d'Anthony Davis, les Lakers ont tué le suspense à 113-101 et ont ensuite géré leur avantage. « J'ai le sentiment qu'ils ont joué plus dur que nous , regrettait Harden. Nous nous sommes réveillés en deuxième mi-temps pour récupérer l'avantage. Nous devrons imprimer cette intensité dès les débuts de matches et tout ira bien. »

10
Russell Westbrook a été particulièrement à la peine offensivement : seulement 10 points inscrits, à 4 sur 15 au tir (1/7 à trois points), pour 13 rebonds, 4 passes et 7 balles perdues.

Le match 3, prévu dans la nuit de mardi à mercredi, s'annonce particulièrement intéressant puisqu'il doit permettre d'imaginer quel style de jeu - entre le « Super Small Ball » de Houston ou le jeu à deux incarné par James et Davis - est à même de prendre le dessus dans la série.

Retour à l'accueil