Jimmy  Butler récidive face à Milwaukee en propulsant Miami vers un sweep (3-0)

Vainqueur vendredi soir après un retour tonitruant en fin de partie (115-100), le Miami Heat mène désormais trois victoires à zéro contre les Milwaukee Bucks.

Le Miami Heat n'est plus qu'à une victoire de la qualification en finale de la Conférence Est. Vendredi, le Heat a battu pour la troisième fois de suite les Milwaukee Bucks (115-100), la meilleure équipe de la saison régulière. Longtemps menés, les Floridiens ont réalisé un dernier quart-temps de feu (40-13) pour renverser la situation et mener trois victoires à zéro dans cette demi-finale de conférence. Jimmy Butler (17 de ses 30 points en 4e quart-temps) et Bam Adebayo (10 de ses 20) ont été les principaux acteur de ce succès. Touché à une cheville en début de match, mais rassurant sur son état après la rencontre, Giannis Antetokounmpo, a frôlé le triple double (21 points, 16 rebonds, 9 passes décisives) mais s'est montré maladroit (7 sur 21 au tir dont 0 sur 7 à trois points et seulement 7/12 aux lancers). La situation est désespérée pour Milwaukee puisque dans toute l'histoire de la NBA, jamais une équipe n'a réussi à remporter une série de play-offs après avoir été menée 3-0.

Longtemps menés, les Floridiens ont réalisé un dernier quart-temps de feu (40-13) pour renverser la situation et mener trois victoires à zéro dans cette demi-finale de conférence. L'ailier Jimmy Butler (14 sur 19 aux lancers francs) a inscrit à lui seul 17 points (30 au final) dans le quatrième quart-temps, soit quatre de plus que tous les Bucks réunis et a été soutenu, entre autres, par l'intérieur Bam Adebayo (20 points, 16 rebonds). « Je ne suis pas surpris par ce que l'on fait, c'est dans la droite ligne de ce que l'on a réalisé toute la saison », commentait Butler après ce nouveau coup de force qui place Milwaukee au bord du gouffre.

Jimmy  Butler récidive face à Milwaukee en propulsant Miami vers un sweep (3-0)

Antetokounmpo maladroit
Touché à une cheville en début de match, mais rassurant sur son état après la rencontre, Giannis Antetokounmpo, a frôlé le triple double (21 points, 16 rebonds, 9 passes décisives) mais s'est montré maladroit (7 sur 21 au tir dont 0 sur 7 à trois points et seulement 7/12 aux lancers).

Les Bucks, qui avaient impérativement besoin de se relancer après leurs deux revers initiaux, avaient plutôt bien réagi et menaient de douze points (87-75) en fin de troisième quart-temps avant donc de s'écrouler totalement. La situation est désespérée pour Milwaukee : dans toute l'histoire de la NBA, jamais une équipe n'a réussi à remporter une série de play-offs après avoir été menée 3-0. « Cela peut être nous, j'en suis sûr », a clamé le Grec à l'issue de ce K.-O.

Jimmy  Butler récidive face à Milwaukee en propulsant Miami vers un sweep (3-0)

« On est toujours dans la bulle (la zone sécurisée du Walt Disney World resort en périphérie d'Orlando), et ce n'est pas le premier à trois victoires qui passe, mais le premier à quatre », a rappelé George Hill, le meneur des Bucks, pour donner le change. Mais la situation ne peut pas être plus compliquée pour Milwaukee avant le match 4 dimanche.

27
L'écart qui a conclu l'ultime période (40-13 en faveur de Miami) est le plus important jamais recensé dans un quatrième quart-temps dans toute l'histoire des play-offs.

Retour à l'accueil