James Harden s'occupe des Lakers en menant Houston à une large victoire (1-0)

Emmenés par James Harden, les Houston Rockets ont pris le meilleur départ (112-97) dans la demi-finale de conférence Ouest face aux Los Angeles Lakers.

Quarante-huit heures après leur folle victoire au match 7 du premier tour contre Oklahoma City, les Houston Rockets ont montré qu'ils étaient prêt à défier et à battre (112-97) les Los Angeles Lakers, numéros 1 de la Conférence Ouest. James Harden (36 points) et ses coéquipiers ont fait la course en tête quasiment tout le match. Ils ont fait la différence dès l'entame de la dernière période en infligeant un 16-3 aux Lakers, faisnt grimper l'écart à 19 points (101-82). L'équipe de LeBron James (20 points, 8 rebonds, 7 passes) ne s'en est jamais remises. C'est la deuxième fois de ces play-offs que les Lakers perdent le match 1, après la défaite initiale face aux Portland Trail Blazers. Les Californiens avaient fini par gagner cette série quatre victoires à une.

Ils ont créé la différence dès l'entame de la dernière période en infligeant un 16-3 aux Lakers, faisant grimper l'écart à 19 points (101-82). L'équipe de LeBron James (20 points, 8 rebonds, 7 passes) ne s'en est jamais remise. Elle a semblé particulièrement perturbée par l'opposition de style face à une équipe qui ne dispose pas d'intérieurs spécifiques, de grands gabarits à l'inverse des Lakers qui s'appuient sur James (2,03m), Anthony Davis (2,08m, 25 points et 14 rebonds vendredi) ou les pivots Dwight Howard (2,08m) et JaVale McGee (2,10m).

James Harden s'occupe des Lakers en menant Houston à une large victoire (1-0)

« La taille n'a pas d'importance. Si vous avez du coeur et que vous êtes un compétiteur, vous pouvez vous en sortir », a commenté James Harden, qui a retrouvé de l'allant offensif (12 sur 20 aux tirs), quarante-huit heures après une action défensive (contre sur Luguentz Dort) décisive lors du match 7 contre Oklahoma City.

Westbrook et Gordon également décisifs
Le barbu des Rockets, qui a commencé le match en défendant sur McGee, auquel il rend quinze centimètres et une bonne vingtaine de kilos, a bien été soutenu par Russell Westbrook (24 points, 9 rebonds, 6 passes décisives) et Eric Gordon (23 points). Houston, qui a mené tout le match à partir du deuxième quart-temps, n'a même pas eu besoin d'un match hors normes à longue distance (14 sur 39 à trois points).

James Harden s'occupe des Lakers en menant Houston à une large victoire (1-0)

Les Texans ont en revanche volé 13 ballons, forcé 15 balles perdues, converties par 27 points, alors que les Lakers ont paru chloroformés en attaque (42 % aux tirs et peu d'alternance extérieure), après onze jours d'attente depuis le match 5 gagné face aux Blazers au premier tour.

C'est la deuxième fois de ces play-offs que les Lakers perdent le match 1, après la défaite initiale face aux Portland Trail Blazers. Les Californiens avaient fini par gagner cette série quatre victoires à une.

« J'ai toujours considéré que l'équipe qui a disputé un match 7 (comme Houston) disposait d'un léger avantage face à une équipe qui s'est reposée. Mais ce n'est pas une excuse, nous devons réagir », a indiqué l'entraîneur des Lakers, Frank Vogel, dans la perspective du match 2 dimanche qui dira si un autre numéro 1 de conférence, après Milwaukee à l'Est, est mal embarqué dans ces play-offs aussi singuliers que renversants.

Retour à l'accueil