Égypte : Al Ittihad domine la saison et décroche sa place en BAL

CAIRE (Égypte) - Jeudi dernier au Caire, Al Ittihad s’est adjugé la Super League égyptienne en remportant 81-72 le match 4 de la finale contre Al Ahly.

C’est le 15e titre national remporté par Al Ittihad, le premier depuis 2010. Ce sacre revêt d’autant plus d’importance qu’il survient deux semaines après le gain de la Coupe d’Égypte, face à ce même adversaire (76-73). 

Les nouveaux champions ont gagné 3-1 la série au meilleur des cinq matchs. 

L’équipe basée à Alexandrie a réussi une saison parfaite, dans le sillage de ses internationaux égyptiens coachés par Ahmed Marei, récemment nommé nouveau coach de l’équipe nationale masculine d’Égypte. 

L’ancien international Ismail Ahmad, qui a aidé son pays à prendre à deux reprises le 3e rang du FIBA AfroBasket (2001 et 2003), a été désigné MVP de cette Super League. 

Ahmad, qui fêtera ses 44 ans plus tard dans le mois, a compilé 16 points, 5 rebonds et 4 assists. Il a bien été épaulé par Marvel Harris (16 points), Youssef Sousha (7 points) et Ahmed Dola (13 points).

Ehab Amin, qui vient de disputer sa première saison après ses quatre années passées aux USA dans l’Université d’Oregon et à l’Université du Texas A&M-Corpus Christi, a quant à lui reçu le trophée récompensant le meilleur marqueur de la compétition.

Moamen Doga, joueur d’Al Ittihad, a été élu meilleur tireur à trois points des finales.

La suspension durant quatre mois de la Super League, à cause de la pandémie de COVID-19, a eu un impact négatif sur le rendement d’Al Ahly, déclare le coach Ashraf Tawfek lors d’un entretien téléphonique accordé à FIBA.basketball.

Le championnat avait repris le mois dernier. "Nous n’avons en effet eu que trois semaines pour nous préparer, ce qui est trop court à mon avis. Avant cela, nous étions en grande forme. Il nous a manqué deux joueurs importants - Ibrahim El Gammal et Ahmed El Selaawi - mais je ne veux pas me servir de cela comme excuse. J’assume l’entière responsabilité de cette défaite.

"Je dois admettre qu’Al Ittihad était meilleur que nous des deux côtés du terrain," lâche Tawfek.

Pour Al Ittihad, ce titre signifie un retour dans la plus grande compétition de clubs africaine, une première depuis la FIBA Africa Champions Cup 2012, dont il avait pris le 4e rang après un revers 76-64 contre Al Ahly à Malabo (Guinée équatoriale).

FIBA 

Égypte : Al Ittihad domine la saison et décroche sa place en BAL
Égypte : Al Ittihad domine la saison et décroche sa place en BAL
Égypte : Al Ittihad domine la saison et décroche sa place en BAL
Retour à l'accueil