Denver valide une incroyable remontada en envoyant les Clippers en vacances

Au terme d'un match 7 à sens unique en deuxième période, les Denver Nuggets ont corrigé les Los Angeles Clippers (104-89) et défieront les Lakers en finale de conférence Ouest. Mené 3-1 dans la série, Denver a réalisé l'impensable en renversant les Clippers avec à la clé trois victoires consécutives, Historique !!!

La bataille de Los Angeles n'aura pas lieu. En tout cas pas en 2020. Alors que les Los Angeles Lakers attendaient depuis trois jours déjà en finale de conférence Ouest, les Clippers ont été incapables de les rejoindre après avoir mené trois victoires à une dans leur série. Mardi, ils ont été carrément humiliés lors du match 7 face aux Denver Nuggets (104-89) emmenés par le duo Jamal Murray (40 points) - Nikola Jokic (16 points, 22 rebonds et 13 passes).

Face à eux, les deux superstars Kawhi Leonard et Paul George ont été aux abonnés absents avec un incroyable 10 sur 38 cumulés au tir (6 sur 22 pour Leonard). Le symbole d'une équipe qui a sombré après la mi-temps (33 points en deuxième mi-temps et un famélique 27 % de réussite en quatrième quart-temps).

C'est une immense déception pour les Clippers qui semblaient posséder l'effectif le plus fourni de toute la ligue, taillé pour s'offrir le titre. Mais sur ces trois derniers matches, tous perdus contre Denver, il n'y a rien à redire. Le manque de hargne défensive, d'implication à certains moments, d'adresse à d'autres avait placé les Californiens au bord du gouffre. C'est pour les mêmes raisons qu'ils sont tombés dedans mardi. Avec là encore, un avantage de plus de dix points gaspillé en route (+12, 50-38 à la 20e minute).

La sensation d'impuissance, renforcée par l'impression qu'il n'y avait aucun collectif de construit, a été criante. Les Clippers ont eu besoin de sept minutes et douze secondes dans le dernier quart-temps pour marquer leur premier panier dans le jeu. Rédhibitoire à ce niveau même si Denver peinait aussi en attaque à ce moment-là.

L'écart est monté jusqu'à +20 pour les Nuggets
Une séquence de jeu à quatre minutes de la fin a parfaitement symbolisé le match avec, d'un côté, Paul George qui a tenté un trois points dans le coin gauche, plutôt ouvert, et qui a vu son tir s'écraser sur le côté du panneau. Quelques instants plus tard, tout à la fin du chronomètre de la possession et en déséquilibre, Jamal Murray plantait un trois points assassin pour mettre son équipe à +18 (98-80). Un ballon volé sur l'action suivante permettait même à Denver de faire grimper l'écart à +20 (100-80), une humiliation pour les joueurs de Doc Rivers.

Denver est devenu la première équipe à remonter plusieurs fois dans les mêmes play-offs un handicap de trois victoires à une, en réalisant cet exploit face aux Clippers après l'avoir déjà fait au premier tour contre Utah.

Au rayon des performances individuelles, Murray est devenu le deuxième plus jeune joueur avec un match 7 à 40 points et Jokic a enregistré son deuxième triple double (au moins 10 dans trois catégories statistiques) dans un match 7. Personne n'a fait mieux dans l'histoire de la Ligue. Et dire qu'il avait déjà ce triple double en poche avant la fin du troisième quart-temps...

Ce sera la troisième fois que Lakers et Nuggets s'affronteront en finale de conférence Ouest après 1985 et 2009. Les Californiens s'étaient imposés à chaque fois, comme lors des quatre autres oppositions entre les deux équipes en play-offs d'ailleurs. Mais cette équipe de Denver ne semble plus à un exploit inédit près.

Retour à l'accueil