Les Nuggets n'ont pas dit leur dernier mot ! Emmené par un Jamal Murray clutch (28 pts, 12 passes), Denver s'est relancé dans cette finale de conférence face aux Lakers (114-106).

Les Nuggets n'ont pas dit leur dernier mot ! Emmené par un Jamal Murray clutch (28 pts, 12 passes), Denver s'est relancé dans cette finale de conférence face aux Lakers (114-106).

Malgré un furieux retour des Lakers dans le dernier quart-temps, les Denver Nuggets ont tenu bon (114-106) pour revenir à deux victoires à une en finale de la Conférence Ouest.

Deux jours après avoir offert un final à couper le souffle, avec le panier au buzzer d'Anthony Davis, Los Angeles Lakers et Denver Nuggets ont écrit un nouveau scénario bien improbable à l'occasion du match 3 de cette finale de la Conférence Ouest. Les Nuggets ont fini par s'imposer (114-106), logiquement tant ils ont dominé l'essentiel du match. Mais les Lakers, donnés pour perdus en début de quatrième quart-temps (97-77, 38e), ont réalisé un incroyable retour.

Avec notamment un passage en défense de zone qui a complètement déréglé Denver (6 ballons perdus consécutivement), Los Angeles a réalisé un ébouriffant 19-2 à base de contre-attaques éclair et d'attaques de panier tranchantes de LeBron James (qui a signé le 26e triple double de sa carrière en play-offs avec 30 points, 11 passes décisives et 10 rebonds). L'écart est redescendu à trois points à deux reprises (99-96 puis 101-98). Denver semblait alors en perdition.

Jamal Murray décisif dans les dernières minutes
Mais les Lakers ont fini par accuser le coup physiquement. À 2'34 de la fin, Kyle Kuzma n'a pas été capable de rentrer un tir à trois points grand ouvert pour lui (103-99). 17 secondes plus tard, Jamal Murray s'amusait avec Alex Caruso avant de réussir, lui, son tir primé, avec « step back » pour creuser à nouveau l'écart (106-99). La chance des Lakers était passée et Murray (28 points, 12 passes décisives, 8 rebonds) en rajoutait une couche, avec une superbe passe pour trouver Paul Millsap sous le panier puis un nouveau tir à trois points, de plus de 9 mètres.

Denver bat les Lakers et se relance dans la série (1-2)

Pour Denver, outre Murray, Nikola Jokic (22 points, 10 rebonds), Jerami Grant (26 points, record personnel en play-offs) ou encore Monte Morris (14 points en sortie de banc) se sont signalés. Côté Lakers, Anthony Davis a bien inscrit 27 points mais il n'a pris que deux rebonds, un domaine où son équipe a souffert (44 à 25 en faveur des Nuggets), tout comme l'adresse à trois points (23 %) et celle aux lancers (63 %), deux faiblesses récurrentes.

4
En soixante-cinq minutes de jeu cumulées à eux trois, Anthony Davis, JaVale McGee et Dwight Howard ont pris quatre rebonds au total.

Vu le déroulement des deux derniers matches, Denver a toutes les raisons de croire en ses chances d'atteindre la première finale de son histoire. Los Angeles a manqué une occasion en or (jamais une équipe menée 3 victoires à 0 ne s'est qualifiée en NBA). Car jeudi, quel que soit le résultat du match 4, il sera difficile d'écarter les Nuggets qui seront soit revenus à deux victoires partout, soit à nouveau menés 3-1, une situation qu'ils ont déjà connue deux fois dans ces play-offs avant de se qualifier à chaque fois (contre les Los Angeles Clippers et Utah).

Retour à l'accueil