Pas vraiment de suspense cette nuit entre Los Angeles et Houston : Anthony Davis (29 pts, 12 rbs) et ses partenaires ont survolé les débats (100-110) et mènent maintenant 3-1 face aux Rockets.

Pas vraiment de suspense cette nuit entre Los Angeles et Houston : Anthony Davis (29 pts, 12 rbs) et ses partenaires ont survolé les débats (100-110) et mènent maintenant 3-1 face aux Rockets.

Malgré une frayeur en fin de partie, les Los Angeles Lakers ont dominé les Houston Rockets (110-100) et ne sont plus qu'à une victoire de la finale de conférence Ouest (3 victoires à 1).

Les Los Angeles Lakers ne sont plus qu'à une victoire de disputer leur première finale de conférence Ouest depuis 2010, année où ils ont également gagné leur dernier titre. Mercredi soir, LeBron James et ses coéquipiers ont fait un grand pas en remportant le match 4 contre les Houston Rockets (110-100). Pendant longtemps, les Lakers ont semblé en balade, leur défense étouffant Houston avec un James Harden maladroit (21 points mais à 2 sur 11 au tir). Le match paraissait même terminé lorsque l'écart est monté à 23 unités (101-78) avec sept minutes à jouer. Mais les Lakers sont alors sortis de leur match et les Rockets ont tenté un baroud d'honneur qui les a ramené à cinq petits points dans la dernière minute (105-100). Mais une parfaite passe de LeBron James (16 points, 15 rebonds, 9 passes décisives) a mis Alex Caruso sur orbite pour un panier décisif à 35 secondes de la fin, permettant aux Californiens de mener trois victoires à une dans cette demi-finale de conférence.

Anthony Davis a été l’élément moteur chez les Californiens avec 29 points dans la musette (12 rbds, 5 passes), LeBron James se contentant de frôler le triple-double (16 pts, 15 rbds, 9 passes).

Anthony Davis a été l’élément moteur chez les Californiens avec 29 points dans la musette (12 rbds, 5 passes), LeBron James se contentant de frôler le triple-double (16 pts, 15 rbds, 9 passes).

Le basket n’est pas toujours une question de taille. Mais hier, l’écart en centimètres s’est vraiment fait ressentir entre les Lakers du tentaculaire Anthony Davis et les Rockets, spécialistes du "small ball". Les Texans en ont souffert. Battus (110-100), une fois de plus, ils restaient sans solution devant l’intérieur All-Star de Los Angeles. 29 points et 12 rebonds pour AD, dominateur. Mais surtout deux autres statistiques très parlantes : 52 à 26 aux rebonds et 62 à 24 aux points inscrits dans la raquette. En faveur des Californiens à chaque fois. Les signaux d’une rencontre à sens unique. Parce que les Lakers ont aussi pris le dessus en contre-attaque (19-2) et aux nombre de points inscrits après un rebond offensif (17-3).

Anthony Davis et les Lakers font le break face à Houston (3-1)

Au final, s’ils ne gagnent "que" de 10 unités, c’est parce que Houston a mené une ultime tentative de retour dans les dernières minutes. Quand le match était déjà plus ou moins plié. Mais même là, après avoir encaissé un 17-2 en quelques minutes, les Lakers n’ont pas cédé à la panique. LeBron James a multiplié les passes décisives (15, avec 16 points et 9 rebonds). Soit pour Davis près du cercle, soit pour Alex Caruso (16 pts) à trois-points. Ce dernier a d’ailleurs inscrit un tir primé pour achever les Rockets pour de bon à 35 secondes du buzzer final.

Los Angeles menait 101 à 78 à 7 minutes de la fin du quatrième quart temps. Moment choisi par Russell Westbrook (25 pts) et James Harden (21 pts à 2 sur 11) pour réagir. Trop tard. Les Lakers mènent donc désormais 3 victoires à 1. Trois victoires qu’ils ont enchaînées après une défaite en ouverture de la série. Comme au tour précédent. Il ne leur reste plus qu’un succès à aller chercher pour se qualifier pour leur première finale de Conférence depuis 2010.

Retour à l'accueil