TJ Warren mène les Pacers contre les Sixers en signant un record personnel de 53 points

L'ailier des Pacers a signé le record de sa carrière pour mener son équipe à la victoire contre Philadelphie (127-121), samedi soir.

Avant les débuts des Indiana Pacers dans la « bulle » d'Orlando, on avait beaucoup parlé du pied blessé de Domantas Sabonis, des cervicales douloureuses de Malcolm Brogdon et des hésitations de Victor Oladipo, qui a finalement choisi de disputer cette fin de saison de NBA malgré ses craintes de rechute de sa grave blessure à une cuisse.

Samedi soir, quand l'action a repris, c'est cependant TJ Warren qui a crevé l'écran et mené les Pacers à la victoire contre Philadelphie (127-121).

Juste derrière Reggie Miller et Jermaine O'Neal
L'arrière de 26 ans, qui était déjà le meilleur marqueur de son équipe cette saison (19,2 pts), a changé de dimension en plantant 53 pions dans le cuir des Sixers. Le plus gros total réussi depuis la reprise de la saison, le record de sa carrière et la troisième marque de l'histoire de la franchise derrière Reggie Miller (57 points en 1992) et Jermaine O'Neal (55 en 2005), excusez du peu.

« Je suis simplement né pour marquer des paniers, je dois jouer mon jeu, en étant agressif, peu importe l'environnement, a-t-il commenté. À chaque match, je me sens un peu nerveux, et en même temps plein d'excitation. Et cette fois, c'était l'une de ces soirées particulières. »

Warren a fait preuve d'une adresse insolente avec son maillot numéro un et le slogan « justice » sur le dos : 20/29 au tir dont 9/12 à trois points. Il n'avait jamais dépassé les 40 unités en six saisons dans la grande Ligue.

L'ancien joueur de Phoenix a surtout inscrit 19 points dans le quatrième quart, alors que Philadelphie avait pris dix longueurs d'avance (98-88). Il fallait bien cela pour résister à la puissance de Joel Embiid, lui aussi auteur d'une performance historique : 41 points et 21 rebonds, du jamais vu chez les Sixers depuis... Charles Barkley.

Alors que les deux équipes étaient ex aequo au classement avant la rencontre, les Pacers prennent désormais seuls la cinquième place de la Conférence Est.

Retour à l'accueil