Portland se paie les Rockets avec un Carmelo Anthony décisif

Avec une nouvelle victoire contre Houston (110-102), Portland se rapproche encore de Memphis, huitième de la Conférence Ouest, et garde un bon espoir de participer aux play-offs.

Arrivés à Orlando avec la ferme intention d'arracher un ticket pour les play-offs, Portland a signé une victoire capitale mardi contre Houston (110-102). Battus par Boston dimanche malgré une folle remontée, les Blazers ont cette fois pris le score dès les premières minutes du match.

Discret en première mi-temps, Damian Lillard (21 points au final) a été soutenu par CJ McCollum (20 points) et Jusuf Nurkic (18 points, 19 rebonds) pour tenir les Rockets à distance. Avec deux intérieurs dans leur cinq de départ (Nurkic et Zach Collins), les joueurs de Terry Stotts ont outrageusement dominé la bataille des rebonds (64-36) face au cinq de petite taille des Texans.

Carmelo Anthony décisif
Revenu à égalité (100-100, 45e), Houston s'est cassé les dents sur la bonne défense des Blazers en fin de match. Carmelo Anthony (15 points) a ensuite planté le panier primé décisif pour creuser l'écart (107-102, 47e).

Un tir en forme de revanche personnelle sur une équipe qui l'avait coupé (licencié) l'an passé et mis à la porte de la NBA. Après un an sans jouer, le triple champion olympique avait saisi la main tendue en octobre par Portland, décimé par les blessures.

« Il comprend ce que nous attendons de lui dans ces situations, en fonction du déroulement du match, a salué Lillard. Je trouve ça amusant et irrespectueux la façon dont les gens parlent de lui. C'est un futur Hall of Famer. »

Chez les Texans, le duo James Harden - Russell Westbrook a connu un match difficile. Les deux hommes ont manqué leurs tirs en fin de match et terminent avec respectivement 23 et 15 points. Houston rate ainsi l'occasion de distancer Utah dans la course à la quatrième place de la Conférence Ouest.

Un peu plus bas, Portland reste neuvième mais revient à une victoire de Memphis, en grande difficulté dans la bulle (trois défaites). Un scénario qui conduirait les deux équipes vers un barrage pour le gain du dernier ticket en play-offs et un premier tour face aux Lakers, assurés de la première place de la Conférence.

Retour à l'accueil