Milwaukee étouffe Orlando et mène dans 2-1 dans la série

Le numéro un de la saison régulière, Milwaukee, a plané sur le troisième match de la série face à Orlando et s'est imposé (121-107). Les Bucks mènent désormais deux victoires à une dans le cadre du 1er tour des play-offs.
 
Orlando a bien fait de prendre le premier match de la série. La machine Milwaukee est en effet entrée une bonne fois pour toutes dans les play-offs et, ce samedi, a puni le Magic dès la première mi-temps du troisième match de la série, remporté avec aisance (121-107).

Les Bucks ont désormais pris la main dans cette série du premier tour, deux victoires à une, et font parler la logique hiérarchique de la saison régulière.

Royal, Giannis Antetokounmpo (35 points à 12 sur 14 aux tirs, 11 rebonds, 7 passes décisives) avait fait le travail dès la mi-temps (70-43), achevée pour le MVP de la saison 2019 avec 21 points (à 8 sur 8 au tir) au compteur et à 63 % de réussite pour son équipe.

Fournier et Vucevic étouffés
S'appuyant sur une efficacité défensive retrouvée, qui a annihilé les deux atouts majeurs d'Orlando, Nikola Vucevic (20 points à 8 sur 19) et Evan Fournier qui cumulaient 6 sur 17 au tir à la pause, Milwaukee a pu prendre le large dès le premier quart-temps et a compté jusqu'à vingt-huit points d'avance à la 23e minute (68-36).

Avant de fléchir (17 points à 7 sur 17), le lieutenant d'Antetokounmpo, l'ailier Khris Middleton, en difficulté en début de série, a retrouvé son adresse en début de match, ce qui n'a évidemment pas fait les affaires de la franchise floridienne.

Celle-ci a de surcroît perdu un de ses titulaires, l'arrière James Ennis III, expulsé avec l'intérieur des Bucks Marvin Williams, à la suite d'une rixe entre les deux joueurs dans le deuxième quart-temps, lors de laquelle le Magic a perdu la bagatelle de sept ballons.

Alors que tout suspense avait disparu dès la première mi-temps, Orlando n'a pas totalement baissé les bras et, sous l'impulsion du meneur de jeu DJ Augustin (24 points), est revenu à douze points dans le quatrième quart-temps (92-104) en profitant d'un relâchement des Bucks.

Mais ceux-ci ont vite éloigné le semblant de menace et ont terminé en roue libre. Même s'il a relevé la tête en deuxième mi-temps, Evan Fournier (13 points à 4 sur 10 au tir en 32 minutes) reste cependant nettement en deçà de ses standards de saison régulière depuis le début de la série (11,3 points contre 18,5 pts en saison régulière). Le quatrième match aura lieu lundi.

Retour à l'accueil