Les Celtics de Boston mènent désormais 2-0 face aux Sixers de Philadelphie

Les Boston Celtics ont dominé mercredi les Philadelphia Sixers (128-101) et mènent désormais deux victoires à zéro dans la série.

L'absence annoncée pour quatre semaines de l'ailier Gordon Hayward n'a pas handicapé les Boston Celtics qui ont enchaîné un deuxième succès (128-101) dans la série face aux Philadelphia Sixers mercredi à Orlando. L'ailier Jayson Tatum (33 points, 8 sur 12 à longue distance) a de nouveau battu son record de points en play-offs (32 lors du match 1) pour mener la charge et mettre à distance une tête de série numéro 6 qui apparaît à la dérive depuis la blessure de Ben Simmons, touché quelques jours après la reprise de la saison.

Les Sixers avaient pourtant bien démarré et menaient de quatorze points dans le premier quart-temps (25-11, 8e). Mais l'édifice s'est écroulé dans le deuxième, remporté (38-24) par Boston qui a pu compter alors sur un apport conséquent de son banc pour redresser la barre. « Notre banc a changé le cours d'un match qui n'allait pas dans notre sens », appréciait Brad Stevens, l'entraîneur de la tête de série numéro 3 de la conférence est.

En tête à la pause (67-55), Boston n'a ensuite jamais baissé la garde. Marcus Smart avait remplacé Hayward dans le cinq de départ et les réservistes Enes Kanter (10 points, 9 rebonds), Grant Williams (9 points, 6 rebonds), Brad Wanamaker et Romeo Langford ont obtenu du temps de jeu (23 minutes chacun pour les deux derniers).

Les Celtics ont livré une production offensive de haut vol avec 128 points à 51 % de réussite aux tirs, 44 % à trois points, 20 passes décisives et seulement six balles perdues. Kemba Walker (22 points) et Jaylen Brown (20) ont parfaitement secondé Tatum.

Chez les Sixers, seuls Joel Embiid (34 points, 10 rebonds) et l'arrière Josh Richardson (18 points) ont été à la hauteur tandis que Tobias Harris (4 sur 15 aux tirs) a sombré. La situation n'est pas désespérée mais elle apparaît déjà très compromise.

Retour à l'accueil