Le duo Chris Boucher - Kyle Lowry propulse Toronto, OKC croisera Houston en playoffs, les Clippers reprennent la deuxième place à l'Ouest

Grâce au duo Lowry-Boucher, Toronto a fait un retour inattendu quand Oklahoma City et Houston sont assurés de s'affronter dès l'entame des play-offs. Les LA Clippers, pour leur part, ont définitivement écarté Denver pour la deuxième place à l'Ouest.

Que les Sixers pourront avoir des regrets ! Dans un match qu’ils ont plus souvent contrôlé que les Raptors, les joueurs de Philadelphia ont signé un troisième revers de suite à l’issue d’une fin de match absolument folle. Pourtant, les 76ers ont pu compter sur le retour de Joël Embiid (5 points, 9 rebonds en 14 minutes, remis de son entorse à une cheville. Un avantage de poids pour prendre dès le premier quart-temps un avantage supérieur à quinze longueurs. Mais, trop inconstants, les coéquipiers de Tobias Harris (22 points) et Fukan Korkmaz (21 points) n’ont jamais su se mettre totalement à l’abri. C’est ainsi que les Raptors, emmenés par le duo Kyle Lowry-Chris Boucher (19 points chacun), ont fait leur retour dans le troisième quart-temps. Les Sixers, grâce à une accélération en début de quatrième quart-temps, ont cru avoir pris définitivement la main avec un avantage de dix points à six minutes du terme de la rencontre. Mais un 24-10 pour les Rockets leur offre la victoire pour quatre petites longueurs (121-125), la troisième de suite et un bonus de confiance avant les play-offs. Pour les Sixers, cette défaite doit avoir comme réponse un sursaut d’orgueil lors du dernier match de la saison régulière avant la phase finale.

Le duo Chris Boucher - Kyle Lowry propulse Toronto, OKC croisera Houston en playoffs, les Clippers reprennent la deuxième place à l'Ouest

UNE AFFICHE THUNDER-ROCKETS LORS DES PLAY-OFFS

Cette nuit NBA a permis de verrouiller une affiche qui s’annonce alléchante lors du premier tour des play-offs dans la Conférence Ouest. En effet, il est désormais acquis que l’Oklahoma City Thunder sera aux prises avec les Houston Rockets pour une place en demi-finales de conférence à compter du 15 août prochain. Pour cela, le Thunder est allé chercher une victoire absolument improbable contre le Miami Heat. Les coéquipiers d’un Darius Bazley sorti du banc pour porter son équipe (21 points, 9 rebonds) n’ont mené que trois fois au score et jamais avec autre chose qu’un point d’avance, deux fois dans le premier quart-temps et une dernière... quasiment au buzzer quand Mike Muscala (6 points, 5 rebonds) a crucifié les Floridiens à trois points avec cinq secondes encore au chronomètre dans un match qu’ils ont dominé de la tête et des épaules avec une avance de 22 points dans les premiers instants du dernier quart-temps. Cette victoire (116-115), combinée au revers des Rockets face aux Pacers a tracé la voie vers cette affiche déjà attendue. Toujours sans Russell Westbrook, les joueurs de Houston s’en sont remis à James Harden qui, s’il a encore été énorme (45 points, 17 rebonds, 9 passes) s’est souvent retrouvé seul face au collectif d’Indiana mené par Myles Turner (18 points, 12 rebonds), Justin Holiday (18 points) et Victor Oladipo (16 points). Au final, si chacune des deux équipes a eu son moment fort, le premier quart-temps pour les Rockets qui ont compté jusqu’à quinze points d’avance, le dernier pour les Pacers qui ont compté jusqu’à 14 longueurs d’écart avec leur victime du soir, ce sont ces derniers qui ont remporté la mise (104-108).

Le duo Chris Boucher - Kyle Lowry propulse Toronto, OKC croisera Houston en playoffs, les Clippers reprennent la deuxième place à l'Ouest

LES NUGGETS CÈDENT LA DEUXIÈME PLACE À L’OUEST

Les Los Angeles Clippers ont eu le dernier mot. Dans un duel direct avec les Denver Nuggets pour la deuxième place de la Conférence Ouest, ce sont les Californiens qui ont fait la différence. Mais, pour cela, il a fallu attendre les douze dernières minutes car, pendant les trois premiers quart-temps, les deux équipes se sont rendu coup pour coup. Une dernière accélération des coéquipiers de Jerami Grant (25 points) et de Nikola Jokic (17 points, 7 rebonds, 13 passes) ont permis aux Nuggets de rallier les vestiaires avec leur plus grand écart du match, huit longueurs. Mais, poussés par les inévitables Paul George (27 points) et Kawhi Leonard (26 points) ainsi qu’un précieux Ivica Zubac (15 points, 12 rebonds), les Clippers ont fait leur retard d’entrée de troisième quart-temps avant de s’envoler dans le quatrième pour s’imposer de treize longueurs (111-124). Un résultat qui permet ainsi aux Clippers d’assurer la deuxième place à l’Ouest en vue des play-offs avec un duel face aux Dallas Mavericks pour démarrer. Pour les Nuggets, ce sera le Jazz de Rudy Gobert qui sera sur leur chemin pour lancer la fin de saison.

Retour à l'accueil