Donald Trump a estimé que les gens en «avaient marre de la NBA» après les boycotts de matches en réaction à l'affaire Jacob Blake. CARLOS BARRIA / REUTERS

Donald Trump a estimé que les gens en «avaient marre de la NBA» après les boycotts de matches en réaction à l'affaire Jacob Blake. CARLOS BARRIA / REUTERS

Après les reports de matches de NBA, en réaction à l'affaire Jacob Blake, le président américain a estimé que les gens en avaient «marre de la NBA».

Donald Trump a estimé que les gens en «avaient marre de la NBA» après les boycotts de matches en réaction à l'affaire Jacob Blake.

Le président américain Donald Trump a accusé jeudi la NBA d'être devenue une organisation politique, après le boycott de plusieurs matchs de basket en réaction à l'affaire Jacob Blake.

«Je ne sais pas grand-chose sur les protestations au sein de la NBA. Je sais que leurs audiences sont très mauvaises parce que je pense que les gens en ont marre de la NBA», a-t-il déclaré. «Ils sont devenus un peu comme une organisation politique et ce n'est pas une bonne chose», a-t-il ajouté.

La NBA a invoqué jeudi une union sacrée entre dirigeants et joueurs pour trouver un moyen de finir la saison, malgré la colère résultant de l'affaire Jacob Blake. La Ligue nord-américaine a annoncé que les trois matches de play-offs prévus jeudi (Clippers-Dallas, Denver-Utah et la demi-finale de conférence Toronto-Boston) ne seraient pas joués. Ils s'ajoutent à ceux de mercredi (Milwaukee-Orlando, Houston-Oklahoma City et Lakers-Portland) également reportés après le boycott des Milwaukee Bucks. Sans prendre le risque d'annoncer des dates de reprogrammation, l'instance a dit «espérer reprendre le jeu vendredi ou samedi».

Retour à l'accueil