Denver fait craquer le Thunder en prolongation

Bousculés par Oklahoma City, les Denver Nuggets ont fini par battre le Thunder en prolongation (121-113 a.p.). Victoire logique d'Indiana contre Washington (111-100).
 
Oklahoma City a perdu une belle occasion de poursuivre sa montée en puissance. Après avoir nettement dominé Utah voilà deux jours, Chris Paul et le Thunder ont longtemps eu le dessus sur les Denver Nuggets. Ils comptaient sept points d'avance avec moins de quatre minutes à jouer. Mais Michael Porter Jr et Nikola Jokic ont alors permis aux Nuggets de revenir dans le match même si Chris Paul avait les lancers francs de la gagne avec 2''9 à jouer. Mais le meneur a manqué le premier, envoyant ensuite le match en prolongation (109-109).

Le pivot serbe de Denver a alors pris les choses en main avec huit des douze points de son équipe (et 4 rebonds) dans les cinq minutes de temps de jeu supplémentaire. Il signe un triple double avec 30 points, 12 rebonds et 10 passes décisives. En face, le Thunder n'a inscrit qu'un seul panier dans le jeu en prolongation (1 sur 7 au tir). Insurmontable.

Michael Porter Jr comme Carmelo Anthony
La rencontre a aussi été marquée par l'explosion de Porter. Le rookie des Nuggets, timoré lors de son premier match, a été confirmé dans le cinq de départ lundi. Il n'a pas déçu son entraîneur, Michael Malone, avec 37 points et 12 rebonds, devenant le premier rookie des Nuggets depuis Carmelo Anthony en 2004 à réaliser un match à plus de 35 points et 10 rebonds.

Dans la conférence Est, les Indiana Pacers ont logiquement pris le dessus sur les Washington Wizards (111-100). Indiana avait fait la différence en trois quart-temps (90-68) avec un TJ Warren toujours en verve. Après son match à 53 points, l'ailier a compilé 34 points, 11 rebonds, 4 passes décisives et 4 interceptions contre les Wizards chez lesquels Ian Mahinmi n'a toujours pas eu de temps de jeu.

Retour à l'accueil