James Harden affirme que son masque polémique n'avait rien de politique

La vedette des Rockets de Houston James Harden a assuré vendredi qu'il n'y avait « pas de prise de position politique » après avoir créé une polémique pour avoir porté jeudi un masque orné de la « thin blue line », symbole de soutien aux forces de l'ordre, ce qu'il ignorait d'après lui.

« Honnêtement, je ne cherchais pas à marquer une prise de position politique », a assuré Harden, photographié jeudi avec un masque représentant le drapeau des États-Unis orné de la « thin blue line » et d’un logo du super-héros Punisher, autant de symboles du mouvement Blue Lives Matter, en soutien aux policiers et en opposition au mouvement Black Lives Matter.

« Honnêtement, je le portais juste parce qu'il couvrait tout mon visage et ma barbe. C'est assez simple », a ajouté l'arrière des Rockets, surnommé The Beard justement pour sa longue barbe caractéristique.

« Je trouvais qu’il avait l'air cool. C’est tout. »

Par ailleurs, le meilleur marqueur de la NBA à nouveau affiché sa volonté de montrer son soutien au mouvement Black Lives Matter lors de la reprise de la NBA, notamment en portant, éventuellement, un message de justice sociale au dos de son maillot.

« Je suis en train d’y réfléchir », a-t-il indiqué.

En vue de la reprise du championnat NBA le 30 juillet dans une bulle à Disney World à Orlando (Floride), la ligue a en effet autorisé les joueurs à porter des messages parmi une liste d'une trentaine de slogans, tels que Black Lives Matter, I Can't Breathe (Je ne peux pas respirer), Justice, Peace (paix), Equality (égalité), Freedom (liberté) ou Anti-Racist.

James Harden affirme que son masque polémique n'avait rien de politique
Retour à l'accueil