COVID-19 : la Bulle de MLS à Disney World Ressort en Floride au bord de l'implosion

À 24 heures du début de la saison du championnat de soccer à Disney World, les ennuis s’enchaînent pour la MLS à cause de l’épidémie de Covid-19.

Imaginez que l’une des 22 franchises NBA invitées à Disney World compte une dizaine de joueurs positifs, et soit contrainte de déclarer forfait. C’est ce qui arrive au Dallas FC, exclu de la saison de MLS à cause de l’épidémie de coranavirus à l’intérieur du groupe, à 24 heures de la reprise du championnat !

Au départ, les 26 franchises de football devaient arriver le 24 juin dernier sur place, au même endroit que la NBA, l’ESPN Wide World of Sports. Vingt-six équipes, soit environ 2 000 personnes, étaient attendues en Floride pour débuter le championnat le 8 juillet. Soit demain. Or, vendredi dernier, une dizaine d’équipes manquait à l’appel, et parmi les clubs déjà sur place dans la « bulle », on a découvert de nouveaux cas de joueurs contaminés. Comme la franchise de Nashville qui compte cinq joueurs contaminés, alors qu’elle n’en avait aucun en arrivant sur place…

Le MVP annonce son forfait à 48 heures de la reprise
C’est exactement ce que souhaite éviter la NBA, et on imagine qu’Adam Silver suit de très près l’actualité de la MLS. D’autant que les mauvaises nouvelles s’enchaînent. Ainsi Carlos Vela, l’attaquant vedette du Los Angeles FC, auteur de 34 buts la saison passée, a annoncé lundi qu’il ne se rendrait finalement pas à Orlando pour rester auprès de son épouse qui est enceinte, et donc personne à risque. C’est le MVP en titre ! C’est comme si Giannis Antetokounmpo faisait l’impasse sur la reprise de la saison.

Autre forfait de marque, celui de Robbie Robinson, attaquant de l’Inter Miami, numéro 1 de la dernière Draft. Lundi devait avoir lieu une conférence de presse pour lancer la saison, et elle a été annulée. Bref, au moment même où les franchises NBA vont arriver sur place, la tension est à son maximum dans la « bulle » de Disney World.

Retour à l'accueil