Sans faire de bruits, Mamadi Diakité semble clairement intéressé plusieurs équipes NBA dont les Golden State Warriors à la recherche d'un attaquant déjà prêt à jouer toute suite ayant un profil de joueur défensif polyvalent.

Sans faire de bruits, Mamadi Diakité semble clairement intéressé plusieurs équipes NBA dont les Golden State Warriors à la recherche d'un attaquant déjà prêt à jouer toute suite ayant un profil de joueur défensif polyvalent.

Les Golden State Warriors sont déjà assurés d'avoir un choix parmi les cinq premiers lors du prochain repêchage de la NBA 2020. Mais le processus de sélection de cette année ne ressemble à aucun autre dans l'histoire de la ligue, car la pandémie de coronavirus (COVID-19) a forcé la ligue à suspendre la saison le 11 mars et a repoussé la Draft de juin à octobre. Les restrictions de voyage à travers le monde ont également empêché les équipes de faire des évaluations en personne ou des entretiens en face à face avec des prospects.

Le repêchage de la NBA programmé pour le 15 octobre devrait être l'un des plus fous de la dernière décennie. Sans une vraie hiérarchie dans cette classe, les équipes sont susceptibles d'avoir des big boards très différentes. Cela peut être avantageux pour une franchise comme les Warriors, qui sont sur le point d'avoir un choix parmi les cinq premiers pour la première fois depuis 2002. Les joueurs qu'ils aiment le plus pourraient ne pas être considérés comme des lottery picks par les autres équipes.

Ce qui fait que les big boards des équipes peuvent varier énormément d'un front office à l'autre. Connor Letourneau du San Francisco Chronicle s'est entretenu avec des sources de la ligue et a rapporté samedi qu'il y avait six prospects que les Warriors avaient probablement plus haut sur leur tableau que la plupart des équipes. Parmi ces six prospects figure le nom de Mamadi Diakité (23 ans, 2m06), un ailier-fort guinéen et ancienne vedette de Virginia.

Les Warriors sont déjà sûrs de leur choix et n'ont pas l'intention d'écouter les spéculations des médias selon le San Francisco Chronicle, réputé d'être très proche de la franchise californienne. 

 Capable d'évoluer à la fois comme ailier, ailier-fort et pivot grâce à sa mobilité, Diakité avait grandement aidé Virginia à remporter le championnat national universitaire de la NCAA en 2019. Seul joueur de la cuvée 2020 capable de défendre sur les cinq positions, le natif de Conakry a été le leader de l'une des meilleures défenses du pays pendant quatre saisons.

De nombreux medias ont placé Diakité comme un choix du second tour dans leurs mocks drafts (spéculations), mais les Warriors ne sont pas de cet avis et voient Diakité comme un talent du premier tour. Selon Connor Letourneau du San Francisco Chronicle, si les Warriors se retrouvent avec un choix plus tard au premier tour en dehors de la loterie, Diakité pourrait être leur homme. Il faut rappeler que les Warriors auront obligatoirement un des cinq premiers choix du premier tour et sont même bien placés pour décrocher le first pick lors de la loterie prévue le 25 août prochain. 

Mamadi Diakité favori pour atterrir chez les Dubs ?

Bien que cette réponse n'arrivera pas avant un certain temps, les Warriors sont certains d'une chose: ils ne suivront pas le consensus public en ce qui concerne leur repêchage le plus important depuis près de 20 ans.

Avec son profil de joueur polyvalent et expérimenté ayant déjà vécu plusieurs expériences de la March Madness avec Virginia contrairement aux nombreux prospects de première année y compris aux cinq autres joueurs cités par San Francisco Chronicle, on peut logiquement penser que Mamadi Diakité serait sans doute une piste très sérieuse pour les Warriors qui n'hésiteront pas à utiliser leur premier choix pour le faire déménager à San Francisco.

En plus du fait qu'il soit un joueur déjà prêt pour la NBA par rapport à sa grande maturité et son fort état d'esprit de compétiteur, ce qui n'est pas le cas de nombreux prospects de cette cuvée, les compétences de Diakité sont compatibles au jeu des Warriors, notamment sa capacité à shooter à trois-points et sa polyvalence défensive qui fait de lui le meilleur joueur défensif national des deux dernières années en NCAA. De par sa mobilité, Il pourrait facilement être associé avec Draymond Green ou Eric Paschall dans un schéma de small ball.

Si les Warriors obtiennent le premier choix à la loterie et qu'ils l'utilisent pour choisir Diakité, le guinéen deviendrait alors le deuxiéme joueur africain de l'histoire à être drafté n°1 depuis le légendaire nigérian Hakeem Olajuwon en 1984 par les Houston Rockets. 

Retour à l'accueil