Kyrie Irving, la star des Brooklyn Nets, appelle les joueurs à ne pas reprendre la saison NBA pour envoyer un signal fort dans la lutte contre le racisme.

Kyrie Irving, la star des Brooklyn Nets, appelle les joueurs à ne pas reprendre la saison NBA pour envoyer un signal fort dans la lutte contre le racisme.

Kyrie Irving est sur la touche mais sa voix se fait toujours entendre. Le meneur de jeu de Brooklyn a en effet exhorté ses collègues à boycotter la reprise de la saison prévue à Orlando en raison des problèmes sociaux que rencontrent les États-Unis après la mort de George Floyd, tué par un policier. Selon les médias américains, Irving aurait tenu vendredi une visioconférence avec plus de quatre-vingt joueurs.

"Je ne soutiens pas ce plan de reprise à Orlando", a lancé Irving, cité par le média spécialisé The Athletic. "Je m'oppose au racisme systématique et à toutes ces conneries. Il y a quelque chose qui ne sent pas bon. Que nous l’admettions ou pas, en tant que noir, nous sommes une cible dès qu’on se lève le matin. », a ajouté le champion NBA 2016 avec Cleveland.

Selon Shams Charania de The Athletic, Irving a dirigé un appel téléphonique avec plus de 80 joueurs de la NBA vendredi soir qui comprenait des vedettes comme Chris Paul (Thunder), Kevin Durant (Nets), Carmelo Anthony (Trail Blazers) et Donovan Mitchell ( Jazz). Irving et plusieurs autres joueurs se sont prononcés contre le fait de soutenir la reprise de la saison NBA au milieu des troubles récents de l'injustice sociale et du racisme aux États-Unis ainsi que dans le monde entier.

Plusieurs stars dont Carmelo Anthony, Joel Embiid, Dwight Howard, CJ McCollum, Mike Conley, Spencer Dinwiddie...sont également septiques au sujet de la reprise en raison des problèmes sociaux actuels ainsi que de la pandémie de COVID-19 en cours, selon Charania

Il y a aussi les joueurs qui ne veulent pas reprendre pour ne pas faire de l'ombre au mouvement Black Lives Matter, c'est le cas de Dwight Howard.

« Une fois qu’on aura repris le basket, l’actualité passera du racisme systémique aux stats qu’on aura fait dans la nuit. C’est un moment crucial, pour nous, de jouer et d’avoir un impact sur ce qui se passe dans nos communautés. On se demande : Où et comment pouvons-nous avoir le plus grand impact ? »

En clair, les joueurs pourraient envoyer un message fort en refusant de reprendre la saison, et il s’inscrirait dans la lutte sociale et politique actuelle contre le racisme et les violences policières. Car, une fois dans la bulle, ils ne pourront plus être au contact de la population et participer à d’éventuelles manifestations. En acceptant de rejouer, ils pourraient donner l’impression de privilégier leurs affaires plutôt que la réforme profonde de la société. Certains joueurs ont déjà annoncé qu’ils étaient prêts à faire une croix sur leur salaire pour aller au bout de leurs idées.

Irving aurait également ajouté qu'il est « prêt à renoncer à tout ce que j'ai (pour la réforme sociale). »

Irving s'est montré très convaincant pour partager ses réflexions sur le racisme et la richesse en Amérique en se demandant comment un groupe à prédominance noire de joueurs de la NBA devrait procéder dans ce climat de transformation raciale dans le pays.

Président du syndicat des joueurs, Chris Paul a participé à cette réunion, et il a pu constater que le camp des joueurs contre la reprise avait pris du volume. Il a aussi pu constater que les plus jeunes avaient aussi des inquiétudes sur l’état physique et psychologique. Il a aussi pu voir que les plus jeunes avaient le sentiment qu’on leur forçait la main, et que seuls les « anciens » décidaient pour les autres.

La réunion de cette nuit devrait donc laisser des traces, et il faut s’attendre à ce que certains joueurs exigent un vote plus général sur la reprise de la saison, et non plus simplement une décision prise par le président et les représentants des joueurs, sur la base de consultations officieuses.

En gros, si certains gros joueurs commencent à boycotter la reprise de la saison, la ligue va devoir se repencher avec ces derniers sur les tenants et aboutissants d'un retour sur le parquet. Une chose est sûre, cette réunion va faire réfléchir un bon nombre de joueurs.

Retour à l'accueil