Black Lives Matter : Stephen Jackson lance un appel à la NBA de ne pas reprendre la saison

Les joueurs de la NBA ont exprimé leur inquiétude quant à la reprise des matchs en juillet, non seulement en raison du risque potentiel pour la santé posé par la pandémie de coronavirus, mais aussi en raison du climat social et politique actuel qui a envahi les États-Unis et le monde.

Stephen Jackson, qui a joué 14 ans dans la NBA, a été directement touché par cette dernière, et pense que le redémarrage de la NBA le mois prochain affectera négativement les récents progrès réalisés dans la lutte contre le racisme systémique.

L'ami de Jackson, George Floyd, a été tué à Minneapolis le 25 mai par un policier blanc au moment de son interpellation. Un officier blanc s'est agenouillé sur le cou de Floyd pendant près de neuf minutes, et la mort de Floyd a déclenché des manifestations à l'échelle nationale et internationale, maintenant dans leur troisième semaine, dénonçant l'injustice raciale et cherchant à mettre fin aux violences policières.

Jackson, qui a appelé Floyd son frère en raison de leur ressemblance physique en plus de leur lien étroit, a participé aux manifestations et a exprimé son désir d'obtenir justice pour son ami et de réformer le comportement de la police. Le champion de la NBA, s'est rendu sur Instagram samedi pour donner son avis sur la tentative de son ancien employeur de reprendre la saison au milieu des bouleversements sociaux.

«J'adore la NBA, mec. C’est ma famille », a commencé Jackson. "Mais ce n'est pas le moment de jouer au basket, vous tous. Ce n'est pas le moment. Jouer au basket va faire une chose, détourner toute l'attention de la tâche à accomplir en ce moment et de ce pour quoi nous nous battons.

"Tout le monde va s'inquiéter des éliminatoires", a poursuivi Jackson. «Ils vont avoir tout ce dynamitage partout à la télévision, et personne ne parlera de rendre justice pour tous ces meurtres insensés par la police et personne ne se concentrera sur la tâche à accomplir, mon frère.

« Aucun de ces propriétaires blancs n’a parlé. Aucun d’entre eux ne prend position. Oui, ils pourraient poster une vidéo quand la saison va reprendre en nous disant ce que nous devrions faire, mais ils ne font rien. Jouer au basket ne va rien faire d’autre que leur rapporter de l’argent et prendre l’attention sur ce pour quoi nous nous battons, ce pour quoi nous marchons. C’est plus important que nous tous, et c’est plus important que le sport. C’est triste qu’on doive encore expliquer ça aux gens, mon frère. C’est triste. »

« J’entends tout ce qu’ils disent, » a-t-il ajouté. « Les joueurs NBA ont un style de vie, ils doivent faire leur argent… Pfff, pensez aux membres des familles qui ont perdu un proche, tué par la police. Tout l’argent du monde ne pourra les ramener, ou atténuer leur douleur. Pensez à eux. Pensez aux gens qui ne sont pas de la NBA, et dont la vie a été affectée par ça. Eux, ils sont toujours là et marchent. Ils ne gagneront jamais un million de dollars de toute leur vie, mais ils sont toujours là, en première ligne, à se battre pour une cause plus grande qu’eux. Comme vous le voyez, certains joueurs commencent à comprendre maintenant. Ils ne veulent pas jouer. Et ça continue, on continue à se faire tuer tous les soirs. Et pas seulement nous, la police tue toutes les races. Il faut qu’on comprenne ça, et ils tuent les noirs en beaucoup plus grande quantité, pour que vous puissiez voir que notre moment, c’est maintenant. On doit se manifester maintenant, et tirer profit de cette situation. Pour nos enfants, et les enfants de nos enfants. Je n’arrive pas à croire que vous ne compreniez pas ça ».

La NBA, qui a suspendue sa saison depuis le 11 mars en raison de la pandémie de coronavirus, prévoit de reprendre sa saison avec 22 équipes. Les joueurs devraient rejoindre leurs équipes d'ici le 22 juin et la ligue reprendra la saison régulière le 30 juillet sur un campus à Orlando. Lors d'un appel vendredi impliquant plus de 80 joueurs, certains ont exprimé leur scepticisme quant aux protocoles de santé et à l'idée d'être séquestrés loin de leur famille pendant une période pouvant aller jusqu'à trois mois.

D'autres ont adopté des positions similaires à celles de Jackson, affirmant que la nécessité d'une prise de conscience sociale l'emportait sur la reprise de la saison NBA.

"Je ne soutiens pas l’entrée à Orlando", a déclaré la star des Brooklyn Nets Kyrie Irving lors de l’appel, selon The Athletic. "Je ne suis pas avec le racisme systématique et les conneries ---. … Quelque chose ne sent pas bon. Que nous voulions l'admettre ou non, nous sommes ciblés en tant qu'hommes noirs chaque jour à notre réveil. »

Le pivot des Lakers de Los Angeles, Dwight Howard, s'est rangé du côté d'Irving, déclarant à CNN dans une déclaration par l'intermédiaire de son agent: «Je suis d'accord avec Kyrie [Irving]. Le basket-ball, ou période de divertissement, n'est pas nécessaire en ce moment, et ne sera qu'une distraction. "

Le coéquipier d'Irving, Garrett Temple, n'était pas d'accord, déclarant que les joueurs recevant leurs chèques de paie à la suite de leur jeu renforceraient leur capacité à combattre l'injustice sociale.

"La différence dans l'écart économique entre l'Amérique blanche et l'Amérique noire est astronomique", a déclaré Temple à ESPN. «Je ne peux pas en toute conscience dire à mes frères de jeter des millions de dollars afin de créer un changement dont je ne vois pas l'impact direct - s'il y avait un impact direct du changement des lois, ce serait une autre histoire. "

L'arrière des Houston Rockets, Austin Rivers, a fait écho au sentiment de Temple samedi, déclarant que "99% de la NBA n'a pas fait l'argent d'un gars comme Kyrie".

"J'adore la passion de Kyrie pour aider ce mouvement", a écrit Rivers en réponse à une publication Instagram contenant les commentaires rapportés par Irving. «C'est admirable et inspirant. Je suis avec ça… mais pas au prix de toute la NBA et de la carrière des joueurs. Nous pouvons faire les deux. Nous pouvons jouer et nous pouvons aider à changer la façon dont les vies noires sont vécues. Je pense que nous devons [à]! Mais annuler et boycotter [un] retour ne fait pas ça à mon avis. Les gars veulent jouer, fournir et aider au changement !!!! ”

Retour à l'accueil