Adam Silver comprendra les joueurs qui refusent de se rendre à Orlando

Alors que les Etats-Unis luttent fortement contre la pandémie de coronavirus, mais aussi contre les violences policières après la mort de George Floyd le 25 mai, le patron de la NBA, Adam Silver, a indiqué lundi soir à ESPN qu'il comprendrait que certains joueurs décident de ne pas se rendre à Orlando pour la reprise du championnat prévue fin juillet.

La NBA a officiellement décidé de se remettre en ordre de marche le 4 juin dernier. Pourtant, la reprise continue de faire parler outre-Atlantique. En effet, le patron de la NBA Adam Silver a affirmé lundi que la reprise de la saison prévue fin juillet à Orlando (Floride) n'était "peut-être pas pour tout le monde", répétant qu'il laissait aux joueurs le choix. Entre crainte du coronavirus, isolement loin des familles et lutte contre l'injustice raciale, "je peux seulement dire que ce n'est peut-être pas pour tout le monde. Cela impliquera d'énormes sacrifices pour les joueurs et pour toutes les personnes impliquées, les entraîneurs, les arbitres... que je ne veux pas édulcorer", a-t-il dit à ESPN lundi.

"Si un joueur choisit de ne pas venir, ce ne sera pas une violation de son contrat. Nous acceptons cela", a-t-il enchaîné, maintenant aussitôt la position de la ligue, qui a dit depuis le début qu'elle tolèrerait les absences de joueurs plaidant des raisons de santé ou autres. Depuis que la NBA a annoncé son plan d'un retour au jeu à 22 équipes dans la "bulle" de Disney World, fixé au 31 juillet (une date susceptible d'être avancée au 30), de nombreux joueurs ont exprimé diverses inquiétudes.

Plus d'unecentaine de joueurs y compris des coéquipiers de LeBron James chez les Lakers, dans le sillage de la star de Brooklyn Kyrie Irving, considèrent notamment que l'heure n'est pas au basket, mais à la mobilisation pour la lutte contre les injustices raciales, après la mort de George Floyd lors de son arrestation à Minneapolis le 25 mai. "Je ne soutiens pas le fait d'aller jouer à Orlando. Il y a quelque chose qui ne sent pas bon", a déclaré le meneur All-Star. Ces dernières heures, Kyrie Irving a reçu énormément de soutien parmi les joueurs de plus en plus nombreux à vouloir boycotter la reprise de la saison. 

Retour à l'accueil