Zion Williamson et ses parents dans l'œil du cyclone

L’avocat représentant l’ancienne compagnie de marketing de Zion Williamson a demandé à ce que la recrue des Pelicans de La Nouvelle-Orléans admette que sa mère, son beau père ont demandé et reçu des cadeaux, argents ou bénéfices d’une personne qui agissait au nom d’Adidas et Nike et de gens en lien avec l’Université Duke.

Le tout aurait été fait dans le but d’influencer la décision de Williamson afin qu’il évolue au niveau universitaire avec les Blue Devils et qu’il porte les produits de Nike ou Adidas.

Williamson a jouté une saison avec Duke avant d’être le premier choix du repêchage de la NBA en 2019. Il a poursuivi Gina Ford et Prime Sports en juin afin de mettre un terme à leur entente.

L’avocat du joueur avançait alors que le contrat était en violation avec le Uniform Athlete Agents Act de la Caroline du Nord parce que Prime Sports n’est pas certifié par l’Association des joueurs de la NBA.

La réplique a été faite le même mois par Ford et Prime Sports laissant entendre qu’il y avait eu rupture de contrat dans le pacte de cinq ans. La poursuite cherche à obtenir 100 millions $ en dommages.

La semaine dernière, il a été demandé à Williamson si sa mère et son beau-père avaient reçu des biens pour que ce dernier joue à Duke.

Williamson disputait sa première saison dans la NBA au moment où les activités ont été arrêtées le 11 mars avec la pandémie de la COVID-19.

Il avait raté la première partie de la campagne en raison d’une blessure à un genou.

Retour à l'accueil