Le propriétaire minoritaire des Warriors, Mark Stevens de retour la saison prochaine

Le propriétaire minoritaire des Warriors qui a bousculé Kyle Lowry lors des finales NBA revient dans l'équipe après la saison.

Au cours du quatrième quart-temps du match 3 des Finales NBA 2019, Serge Ibaka a bloqué une tentative de layup de Quinn Cook et Kyle Lowry a tenté de récupérer le ballon, en se plongeant dans la première rangée des places assises occupées par les fans. Mark Stevens, un investisseur minoritaire des Warriors qui était à quelques sièges de l'endroit où Lowry a atterri, a tendu la main et a poussé Lowry, puis le meneur des Toronto Raptors a déclaré que Stevens l'avait insulté.

Stevens a été condamné à une amende de 500 000 dollars avec une interdiction d'un an, suite à des réactions d'André Iguodala et d'autres personnes selon lesquels la peine devrait être plus sévère. "Le mec vaut 2,4 milliards de dollars", a déclaré Iguodala. "Je suis presque sûr que si Kyle était d'une couleur différente, il ne le ferait pas ... il n'était pas dans son bon état, mais en même temps, c'était lui qui réagissait naturellement.", avait déclaré Iguodala à l'époque. Le MVP des Finales NBA 2015 avait même déclaré que les Warriors allaient pousser Mark Stevens à vendre sa part d'action.

Ce n'était pas le cas. Avec le soutien du copropriétaire majoritaire Joe Lacob, Stevens sera de retour dans l'organisation des Warriors la saison prochaine, rapporte Tim Kawakami à The Athletic.

Une fois cette saison terminée (à la fin des séries éliminatoires), Stevens retrouvera son statut actif et complet en tant qu'intervenant des Warriors et retournera au conseil d'administration de l'équipe, a confirmé un porte-parole de l'équipe à la fin de la semaine dernière. Malgré des informations contraires l’été dernier (répétées et soutenues par André Iguodala), le pourcentage de Stevens n’a jamais été racheté et il n’était jamais question pour les Warriors de l'exclure du groupe de propriété.

Le retour de Stevens sera sûrement controversé. Mais tout indique que Joe Lacob, en particulier, soutient Stevens, qui possède quelque part entre 2 et 10% de l'équipe. Pour Joe Lacob, Stevens a eu une terrible erreur de jugement momentanée et a payé la pénalité en purgeant la suspension sans se plaindre. Stevens n'avait aucun rôle avec l'équipe cette saison et a été banni du Chase Center pour toute activité de l'équipe.

Stevens s'est excusé à l'époque. «Je prends l'entière responsabilité de mes actions hier soir à la finale de la NBA et je suis gêné par ce qui s'est passé. Ce que j'ai fait était mal et il n'y a aucune excuse. M. Lowry mérite mieux… J'accepte pleinement la punition infligée par la NBA et les Warriors », a-t-il déclaré dans un communiqué en juin dernier.

Cette punition est-elle suffisante? Les Warriors le pensent, mais vous pouvez parier que les joueurs et les autres joueurs de la ligue ne le verront pas de cette façon.

Les propriétaires d'une équipe devraient être tenus à un niveau plus élevé qu'un fan moyen - et si un fan moyen (sans argent ni connexions) poussait un joueur pendant un match des finales de la NBA, ce fan serait banni à vie. Vraiment étrange. Stevens, cependant, est populaire auprès du groupe des propriétaires, il a donc une autre chance. Bienvenue dans le monde du capitalisme. 

Le propriétaire minoritaire des Warriors, Mark Stevens de retour la saison prochaine
Retour à l'accueil