Michael Jordan se remémore une année éprouvante

L’ancien joueur étoile Michael Jordan a décrit son ultime saison avec Chicago, couronnée d'un sixième et dernier titre de champion en 1998, comme une année éprouvante sachant avant l'heure qu'elle serait la dernière avec les Bulls, jeudi dans une entrevue à Good Morning America.

« Nous essayions tous de profiter de cette année en sachant que (l'aventure) allait prendre fin, a déclaré Jordan, en pleine promotion de The Last Dance, documentaire en dix épisodes très attendu sur ESPN et Netflix. 

« En début de saison, le directeur général Jerry Krause a dit à (l'entraîneur) Phil Jackson qu'il pouvait finir avec 82 victoires et 0 défaite, il n'aurait aucune chance d'être reconduit, a-t-il ajouté. Sachant que j'étais indéfectiblement lié à lui et qu'il n'allait pas rester notre entraîneur, je n'allais évidemment pas poursuivre (avec Chicago). Alors Phil a commencé la saison en disant que ce serait la dernière danse et nous l'avons abordée de cette façon. »

« Ce contexte nous a poussés à accepter mentalement que tout cela devait prendre fin, mais ça nous a aussi poussé à faire en sorte que nous finirions bien l'histoire », a ajouté Jordan, interrogé en visioconférence depuis sa résidence en Floride.

Si The Last Dance a pour fil rouge la dernière saison mouvementée des Bulls avec Jordan, c'est pour mieux raconter de l'intérieur leur dynastie durant les années 90, à partir du premier triplé (1991-1992-1993) jusqu'au second (1996-1997-1998), en passant par la période universitaire de Jordan quand celui-ci, au prix d'un tir décisif pour le titre national, est passé de Mike l'anonyme à Michael Jordan la future vedette.

Outre Jordan, héros central de la série documentaire, plus d'une centaine de protagonistes de l'époque apporteront leur témoignage parmi lesquels notamment Phil Jackson et les joueurs Scottie Pippen, Dennis Rodman et Steve Kerr.

The Last Dance sera diffusée chaque dimanche jusqu'au 17 mai, à raison de deux épisodes d'une heure. Initialement elle était programmée pour juin au même moment que les finales NBA, mais la pandémie de nouveau coronavirus ayant mis le sport à l'arrêt depuis un mois, ESPN a décidé d'avancer sa diffusion.

Retour à l'accueil