Kevin Garnett en veut toujours au propriétaire des Timberwolves

Kevin Garnett n’est pas intéressé à voir son n° 21 être retiré par les Timberwolves du Minnesota, du moins pour le moment.

Ce dernier a indiqué à Shams Charania de The Athletic qu’il n’a toujours pas pardonné le propriétaire de l’équipe Glen Taylor pour le conflit survenu au terme de son deuxième séjour avec l’équipe.

« Glen sait ce que j’en pense. Je ne vais pas m’y amuser. Dans un premier temps, ce n’est pas authentique. Deuxièmement, il reçoit de la pression des fans et de la communauté », a-t-il mentionné.

« Glen et moi avions un accord avant que Flip (Sanders) ne décède. Après sa mort, cet accord est parti avec lui », a-t-il ajouté.

Après avoir joué avec les T-Wolves de 1995 à 2007, Garnett est revenu avec la franchise en 2015. Celui qui sera intronisé au Temple de la renommée a révélé qu’il y avait eu des discussions avec le propriétaire à ce moment, Flip Sanders, afin qu’il devienne propriétaire minoritaire. Lorsque ce dernier a perdu la vie en octobre 2015, Garnett a indiqué que Taylor avait mis ce plan de côté.

« Je ne vais jamais pardonner à Glen. Je ne peux lui pardonner. Je pensais qu’il était un homme d’affaire avec une parole, mais à la mort de Flip, tout est parti avec lui. »

« Je ne fais pas des affaires avec des serpents », a ajouté Garnett.

Garnett est le meilleur marqueur et meilleur rebondeur de l'histoire des Timberwolves. Il a tourné avec une moyenne de 19,8 points et 11 rebonds en 14 saisons avec le Minnesota.

Kevin Garnett en veut toujours au propriétaire des Timberwolves
Retour à l'accueil