COVID-19 : Les entraîneurs seront prêts s'il y a une reprise dans la NBA

Comme les matchs de la NBA sont suspendus pour une durée indéterminée, plusieurs discussions ont porté sur les différents scénarios éliminatoires possibles, y compris entre les entraîneurs.

Ils se préparent en vue de ce que pourrait avoir l'air un retour en action à la suite de l'interruption décrétée le 11 mars en raison de la pandémie de COVID-19. L'entraîneur-chef des Raptors de Toronto, Nick Nurse, dit se préparer à toutes les éventualités qui permettraient à son équipe de défendre son titre acquis l'an dernier.

« Nous sommes prêts pour tout ce qui pourrait être décidé, a-t-il déclaré au cours d'une téléconférence. Ça ne dérange pas (le format retenu). Ce qui compte, c'est qu'on vise le titre peu importe le format retenu. »

Personne ne peut dire quand et de quelle façon le monde du sport reprendra vie. Quand on regarde les recommandations des Centres de contrôle et prévention des maladies (CDC), si la NBA peut reprendre ses activités cette saison, le calendrier aura son mot à dire sur la façon de procéder du circuit.

Plusieurs idées ont été mises de l'avant. Que ce soit de jouer les matchs restants au calendrier à huis clos de passer directement aux séries éliminatoires afin d'assurer que la saison soit complétée avant la fin de l'été.

L'entraîneur des Bucks de Milwaukee, Mike Budenholzer, dit avoir passé la majeure partie de la pause à étudier le Magic d'Orlando et les Nets de Brooklyn - les deux adverses les plus probables au premier tour éliminatoire pour son équipe - ainsi que les autres équipes de la Conférence Est.

Nurse, quant à lui, pensait déjà aux éliminatoires avant que la saison ne soit suspendue.

 « Depuis le 1er mars, nous étions en préparation pour les séries, a-t-il expliqué. Nous avions séparé les équipes entre nos divers instructeurs, qui avaient préparé des séances vidéo très détaillées. »

« Ils venaient ensuite me les présenter un à un. Ces films de deux heures prenaient parfois jusqu'à trois heures à visionner pour les équipes de l'Est. (...) Les entraîneurs continueront de travailler sur ces vidéos. La seule différence est qu'il n'y aura pas de rencontre dans mon bureau pour les visionner. »

Il y aurait plusieurs séries intrigantes si la NBA devait reprendre ses activités directement en éliminatoires. Nurse et les Raptors seraient classés deuxièmes dans l'Est et accueilleraient les Nets. Les Bucks, premières têtes de série, feraient face au Magic. Les Celtics de Boston (3) accueilleraient les 76ers de Philadelphie (6), tandis que le Heat de Miami (4) serait opposé aux Pacers de l'Indiana (5).

Dans l'Ouest, les Lakers de Los Angeles (1) affronteraient les Grizzlies de Memphis (8), les Clippers de Los Angeles (2) accueilleraient les Mavericks de Dallas (7), les Nuggets de Denver (3) se frotteraient aux Rockets de Houston (6), tandis que le Jazz de Utah (4) disputerait la victoire au Thunder d'Oklahoma City (8).

Ces affrontements sont alléchants sur papier, mais on pourrait assister à du jeu décousu. Le centre des Celtics Enes Kanter estime qu'il faudrait au moins de deux à trois semaines aux joueurs pour retrouver la forme, en partie en raison du temps passé à l'extérieur des courts. Il croit qu'un camp d'entraînement sera nécessaire.

« On ne peut pas juste repartir la machine, a-t-il noté. Certains joueurs s'entraînent, d'autres sont dans leur appartement à ne rien faire. On doit s'assurer que tout le monde soit en bonne santé pour offrir de bonnes performances si on passe directement aux séries éliminatoires.«

Mais il est clair que le temps n'est pas l'ami de la NBA.

Lundi était la 26e journée d'inactivité dans le circuit Silver. Cet arrêt a déjà coûté plus de 100 matchs à la ligue. Les CDC recommandent que tout événement de plus de 10 personnes soit repoussé au minimum à la fin d'avril, beaucoup plus loin que la suspension de 30 jours décrétée par la NBA le 11 mars.

Kanter souhaite que si la ligue passe directement en séries éliminatoires, leur durée ne sera pas affectée.

« Nous sommes des compétiteurs. Nous voulons retourner au jeu, terminer la saison. C'est fou car nous avons une chance réelle de remporter un championnat. Alors on veut retourner au jeu. »

Retour à l'accueil