Stephen Curry a discuté du coronavirus avec le docteur Anthony Fauci sur Instagram

Le double joueur par excellence de la NBA Stephen Curry et le directeur de l’Institut national des allergies et maladies infectieuses Anthony Fauci ont fait équipe jeudi pour tenter de vulgariser au possible la pandémie de coronavirus qui afflige présentement les États-Unis de plein fouet.

Pendant près d’une demi-heure sur sa page Instagram, Curry a interviewé Fauci, attirant jusqu’à 51 000 personnes à un certain moment. Fauci ne s’est pas empêtré une seconde dans les détails, expliquant que la COVID-19 était particulièrement dangereuse pour les personnes âgées.

S’adressant à un auditoire relativement jeune, Fauci a mentionné plus d’une fois que les jeunes en santé devaient prendre cette problématique au sérieux et adhérer à la distanciation sociale.

« Il s’agit d’une très, très petite minorité, a expliqué Fauci. Mais cela ne veut pas dire que les jeunes comme vous doivent prétendre qu’ils sont exempts de tous risques. Nous vous demandons cela parce que vous pouvez tomber sérieusement malades et parce que vous pouvez transmettre le virus. C’est pour ces raisons que vous devez être extrêmement vigilants. »

« Je voulais avoir cette conversation afin de rejoindre d’autres personnes, des personnes qui sont intéressées par les faits et par ce qui se passe, a ajouté Curry, qui a eu des symptômes semblables à ceux de la grippe avant que la NBA ne suspende ses activités. Nous apercevons des gens à la plage, dans les parcs et dans des rassemblements. Le virus continue de se propager. »

Jeudi après-midi, le New York Times rapportait que plus de 75 000 Américains étaient infectés et que 1069 d’entre eux étaient décédés. « Nous pourrons commencer à retrouver un semblant de normalité lorsque la courbe commencera à franchir un certain point et s’aplatir, a prédit Fauci.

« J’aimerais que les gens dans ce pays réalisent que nous faisons face à un important problème. »

Retour à l'accueil