Les Lakers remportent le choc retour face aux Bucks

Un festival pour LeBron James et les Lakers ont réussi à l’emporter dans le match au sommet face aux Bucks de Giannis Antetokounmpo (113-103). Comme un symbole, ce succès permet aux Lakers de se qualifier officiellement pour les playoffs.

Un duel de géants ! Et cette fois, ce sont les Lakers de LeBron James, énorme, qui ont eu le dernier mot face à aux Bucks. Le leader de la conférence Est était évidemment emmené par un Giannis Antetokounmpo, véritable homme à tout faire de la franchise de Milwaukee. Il a d’ailleurs terminé meilleur marqueur (32), meilleur rebondeur (11) et meilleur passeur de son équipe (6) sans que cela ne suffise.

Car en face, LeBron James (37 points, 8 rebonds, 8 passes) était dans un très grand soir. Et dans ces cas-là, tout devient très compliqué. C’était d’autant plus le cas qu’Anthony Davos a également brillé (30 points, 9 rebonds). Une répartition des forces qui a notamment fait des ravages au cœur d’un 3e quart-temps véritable clé de voûte, les Californiens passant notamment un 18-0 à leurs adversaires (55-50, 55-68)… Et une fois devant, ils n’ont plus jamais laissé l’opportunité aux Bucks de revenir dans leur sillage.

Les Lakers premiers qualifiés pour les playoffs à l’ouest

Les Lakers remportent le choc retour face aux Bucks

«On a mis de l’intensité défensive, on n’a pas rentré beaucoup de tirs en début de match mais ensuite c’est rentré», a expliqué LeBron James lors de la traditionnelle interview d’après-match sur le parquet. La star des Lakers n’a évidemment pas pu échapper à une question sur son duel Antetokounmpo. «Il n’y a jamais de défi individuel, c’est un match contre tout le monde. Il faut garder la tête au match et ne pas penser qu’à un seul joueur. J’essaye de me focaliser sur mon jeu», a-t-il ajouté.

Pour autant, en tant qu’équipe, les Lakers avaient tout de même un plan de jeu pour tenter de limiter son impact… «Giannis a mis beaucoup de lancers francs, on essaye de laisser quelqu’un devant lui car il est fort quand il part en drive (attaquer le panier)», a précisé la star des Lakers. Une mission menée à bien qui permet à la formation californienne de s’offrir un 48e succès en saison régulière qui n’a rien de neutre puisqu’il leur ouvre officiellement la porte des playoffs.

Retour à l'accueil