Les Clippers déroulent sur le parquet de Golden State

Les Clippers n'ont pas à eu forcer pour s'imposer largement contre les Warriors (131-107). Tant et si bien que le cinq titulaires n'ont même pas joué le dernier quart temps...

Dans un Chase Center a moitié vide et face à des Warriors toujours privés de Stephen Curry et de Draymond Green, les Clippers prennent tout de suite les commandes de la rencontre.

C’est Paul George (15 points) qui lance les hostilités en marquant sept points qui lancent un 14-2 de son équipe (14-4). Les entrées d’Eric Paschall (12 points, 7 passes) et de Dragan Bender (23 points) relancent Golden State mais Kawhi Leonard en rajoute une couche. Bien épaulé par Paul George, il mène un 13-2 qui repousse les Warriors à -13 (27-14). Il faut toute l’activité de Marquese Chriss pour garder les Dubs en embuscade (35-26).

Paul George et Kawhi Leonard donnent le ton
En l’absence de Lou Williams, laissé au repos, c’est Landry Shamet qui vient épauler Montrezl Harrell dans le deuxième cinq de Los Angeles. La défense de Golden State ne leur oppose aucune résistance et leurs huit points chacun font passer l’écart à +15 (45-30). Si l’adresse des Warriors flirte avec les 50%, leurs balles perdues sont systématiquement punies par les Clippers. Kawhi Leonard, à son rythme, reprend alors son chantier pour continuer d’augmenter l’avance de son équipe (58-39).

Pour le plus grand bonheur de Joakim Noah, en civil sur le banc, Paul George, Marcus Morris et Patrick Beverley enchaînent quatre tirs primés de suite pour terminer le deuxième quart temps avec 41 points et rentrer aux vestiaires avec 28 points d’avance (76-48) !

Golden State sans réponse
Alors que le troisième quart-temps commence sur des bases similaires, un dunk d’Andrew Wiggins (21 points) sur Ivica Zubac réveille brièvement le Chase Center. Malheureusement pour les Warriors, leur défense ne fait toujours pas le poids face aux salves offensives de Los Angeles. Le trio Leonard – Jackson – Green (13 points, 10 rebonds) se balade, et malgré un bon passage de Dragan Bender et Eric Paschall, l’écart atteint les 34 unités (111-77).

Les Clippers terminent alors en roue libre. Doc Rivers ouvre son banc alors que Leonard et George ne dépassent pas les 25 minutes de temps de jeu. Les Warriors, qui retrouveront Stephen Curry, essaieront de se rattraper face aux Nets jeudi alors que les Clippers accueilleront cette même équipe vendredi. Reste à savoir si ce sera à huis clos.

Retour à l'accueil