COVID-19 : Adam Silver espère sauver une partie de la saison NBA

Le patron de la NBA Adam Silver veut croire à la possibilité « de sauver au moins en partie » la saison 2020, arrêtée par la pandémie de coronavirus, tout en admettant ne pas savoir quand elle pourra reprendre, a-t-il dit mercredi à ESPN.

M. Silver était invité à faire le point sur l'avenir de la ligue nord américaine, une semaine après avoir décidé de le mettre sur pause indéfiniment, consécutivement au test positif du Français du Jazz de l'Utah Rudy Gobert.

« Je ne sais pas combien de temps cette période va durer... La semaine dernière, nous avons dit que ce serait au moins 30 jours (de suspension) mais à ce stade, je ne sais vraiment pas », a-t-il déclaré.

« Je suis optimiste par nature et je veux croire que nous serons en mesure de sauver au moins une partie de cette saison », a cependant ajouté le dirigeant. Il a souligné que la reprise des matchs ne pourrait se faire qu'« avec l'aval des autorités de santé publique ».

Dans ce cas précis, il a évoqué trois scénarios.

« Un, jouer les matchs en présence des spectateurs dans la mesure où cela est possible. Deux, les jouer à huis clos. Trois, organiser un match exhibition dans lequel une poignée de joueurs s'affronteraient, peut-être pour une collecte de fonds ou tout simplement pour le bien des gens », a-t-il énuméré.

« Relancer l'économie »

Adam Silver a ajouté que la ligue cherchait à savoir s'il existe un protocole permettant à certains joueurs de se soumettre au test du coronavirus et d'être suffisamment isolés pour pouvoir jouer en toute sécurité, afin de divertir les amateurs chez eux, privés de sport à la télévision.

« Nous avons été les premiers à prendre la décision de suspendre notre saison, nous voulons trouver un moyen d'être les premiers à aller de l'avant pour relancer l'économie », a-t-il justifié.

Quant à la question de savoir si en cas d'annulation de la saison, les trophées individuels, comme ceux de joueur par excellence, meilleur défenseur ou encore meilleur recrue, seraient tout de même attribués, Adam Silver a rétorqué qu'il n'en était « pas encore là ».

Après Rudy Gobert, six autres joueurs ont été testés au COVID-19 : son coéquipier du Jazz Donovan Mitchell, Christian Wood (Detroit) et quatre joueurs de Brooklyn dont la vedette Kevin Durant.

« Je dirais que pour les quatre joueurs des Nets de Brooklyn, ce n'est pas très surprenant. J'ai le sentiment, en particulier dans la région, que si vous preniez presque n'importe quel groupe de New-Yorkais, il serait probable, de plus en plus probable, qu'il y ait des tests positifs », a-t-il argué en faisant référence à la propagation galopante du virus dans la mégalopole.

Le dernier match disputé par les Nets l'a été à Los Angeles contre les Lakers de LeBron James, qui ont annoncé mardi qu'ils avaient « commencé (leurs) protocoles » sans plus de précision.

Le patron de la NBA a précisé que 8 des 30 équipes avaient fait subir des tests à tout leur personnel.

Retour à l'accueil