ACC : Jordan Nwora et Mamadi Diakité snobés pour le trophée du POY et DPOY de l'année

Deux jours après la fin de la saison régulière, l'Atlantic Coast Conference a publié ce lundi les noms des lauréats pour les distinctions individuelles de la saison. Le moins que l'on puisse dire, de nombreux choix ont surpris les fans et observateurs du basketball universitaire américain dont celui du meilleur joueur de l'année (POY) et du Défenseur de l'année (DPOY).

En effet, le prix du Joueur de l'année et du défenseur de l'année sont revenus à la surprise générale au meneur de Duke Tre Jones. Des choix très controversés et je vous explique pourquoi. 

Diakité n'a pas bénéficié du vote de son entraîneur-chef Tony Bennett selon de nombreuses sources proches de l'Atlantic Coast Conference (ACC). Le coach de Virginia a préféré soutenir Kihei Clark pour le trophée de DPOY (Defender Player Of the Year), mais le meneur américain termine sa course dans la troisième équipe All-ACC de la saison. Par ailleurs, l'ailier-fort guinéen a été nommé dans la deuxième meilleure équipe de la saison, à savoir le ACC All-Second Team et également dans l'équipe Défensive de la saison (ACC All-Defensive Team)

Le trophée du meilleur défenseur de l'année et celui du meilleur joueur de l'année ont été décerné au meneur de Duke Tre Jones. Des choix très controversés, d'une part en raison du classement de Duke (4ème) en saison régulière et d'autre part à la saison de Virginia (2ème) qui possède la meilleure défense sur le plan national. Diakité est naturellement le meilleur défenseur à l'échelle nationale et il n'a pas été mis sur la liste des candidats pour le DPOY dans ACC ? Comment cela est-il possible ? Comment peut-on l'expliquer? Le coach Tony Bennett a-t-il un problème particulier avec le big men de la Guinée ? En quoi Kihei Clark est-il un meilleur joueur défensif que Mamadi Diakité ? Si c'est le cas, pourquoi n'est-il pas sur la liste des demi-finalistes pour le DPOY de Naismith Trophy ? Tant de questions qui ne laissent personne indifférente et qui montrent à quel point Virginia n'est pas un bon endroit pour un joueur originaire d'Afrique. Une destination à déconseiller vivement. 

Deuxièmement, Duke a notamment perdu l'ensemble de ses duels cette saison contre Virginia (2e) et Louisville (3e), deux équipes mieux classées. En outre, Tre Jones n'est pas le meilleur joueur de Duke cette saison, mais plutôt Vernon Carey Jr qui a réalisé une excellente saison pour sa première année universitaire. Tre Jones ne mérite pas d'être nommé dans la première équipe de la saison, et surtout pas POY et DPOY. Ce sont des choix scandaleux qui n'améliorent pas l'image de la NCAA déjà très ternie par le manque de transparence avec un système qui n'a rien à envier à la mafia. 

L'ailier nigérian des Cardinals Jordan Nwora qui a brillamment mené Louisville en saison régulière, aurait pu logiquement être récompensé par ce trophée du Meilleur joueur de l'année dans ACC (POY). C'est le joueur qui mérite le plus, à la fois de par son rôle de leader de Louisville et le classement de l'équipe en saison régulière. Le deuxième joueur qui méritait de gagner ce trophée est sans aucun doute Vernon Carey Jr, leader de Duke cette saison. 

Snobé lui aussi, Jordan Nwora devra se contenter que d'une place dans le ACC All-First Team de la saison aux côtés de Tre Jones (Duke), Vernon Carey Jr (Duke), John Mooney (Notre-Dame) et Elijah Hugghes (Syracuse).

Tournant avec une excellente moyenne de 18 points à 44% de réussite, 7.7 rebonds et 1.3 passe décisive par match, la saison de Jordan Nwora est bien meilleure que celle du meneur américain Tre Jones, tant sur le plan individuel que collectif. L'ailier nigérian est finaliste pour le trophée Julius Erving Award et a été élu Joueur de l'année de présaison dans l'ACC. 

Jordan Nwora, ailier nigérian de Louisville

Jordan Nwora, ailier nigérian de Louisville

Mamadi Diakité snobé à la fois dans le ACC All-First Team de la saison et pour le Trophée du Défenseur de l'année 

Le joueur senior de Virginia Mamadi Diakité a été nommé dans la deuxième équipe All-ACC et dans l'équipe All-Defensive ACC de l'année. Mais est-il vraiment à sa place ? La réponse est non ! Avec Virginia, Diakité a réalisé une saison exceptionnelle dans un nouveau rôle de leader, portant les Cavaliers des deux extrémités du terrain, c'est à dire en défense et en attaque. Il a notamment remporté tous ses duels contre les meilleurs attaquants du pays y compris les deux joueurs de Duke Vernon Carey Jr et Tre Jones.

Avec une excellente moyenne de 13.8 points, 6.8 rebonds et 1.3 blocs par match sans tenir compte des statistiques avancées largement en sa faveur, Diakité a été le joueur le plus utile de Virginia cette saison et devrait être logiquement récompensé pour le titre de DPOY et une place dans le ACC All-First Team de la saison. Mais voilà, l'ailier-fort guinéen n'a pas bénéficié du soutien de son entraîneur-chef Tony Bennett selon plusieurs sources proches de l'ACC contrairement à son concurrent Tre Jones qui a eu tout le soutien du "coach K", entraîneur-chef légendaire de Duke. Bennett a préféré voter pour Kihei Clark, le meneur de Virginia à la place de Diakité. Une situation tellement inédite et qui suscite énormément de questions que les observateurs peinent à expliquer. Il faut rappeler que Mamadi Diakité et Tre Jones sont également en course pour le trophée Naismith du Joueur défensif national de l'année. Le comité Naismith Trophy dévoilera la liste des cinq finalistes le 12 mars prochain. Affaire à suivre..

Kihei Clark a été finalement nommé dans la troisième équipe All-ACC de la saison aux côtés de Cole Anthony (North Carolina), Jose Alvarado (Georgia Tech), Olivier Sarr (Wake Forest) et Aamir Simms (Clemson).

De son côté, le pivot de Duke, Vernon Carey Jr a été élu Freshman de l'année et également dans l'équipe Freshman de la saison. 

L'entraîneur-chef de l'État de Florida State, Leonard Hamilton, a été nommé entraîneur de l'année de l'ACC. 

Mamadi Diakité face à Vernon Carey Jr (Duke)

Mamadi Diakité face à Vernon Carey Jr (Duke)

Avec une excellente moyenne de 13.8 points, 6.8 rebonds et 1.3 blocs par match sans tenir compte des statistiques avancées largement en sa faveur, Diakité a été le joueur le plus utile de Virginia cette saison et devrait être logiquement récompensé pour le titre de DPOY et une place dans le ACC All-First Team de la saison. Mais voilà, l'ailier-fort guinéen n'a pas bénéficié du soutien de son entraîneur-chef Tony Bennett selon plusieurs sources proches de l'ACC contrairement à son concurrent Tre Jones qui a eu tout le soutien du "coach K", entraîneur-chef légendaire de Duke. Bennett a préféré voter pour Kihei Clark, le meneur de Virginia à la place de Diakité. Une situation tellement inédite et qui suscite énormément de questions que les observateurs peinent à l'expliquer. Il faut rappeler que Mamadi Diakité et Tre Jones sont également en couse pour le trophée Naismith du Joueur défensif national de l'année. Le comité Naismith Trophy dévoilera la liste des cinq finalistes le 12 mars prochain. Affaire à suivre..

Kihei Clark a été finalement nommé dans la troisième équipe All-ACC de la saison aux côtés de Cole Anthony (North Carolina), Jose Alvarado (Georgia Tech), Olivier Sarr (Wake Forest) et Aamir Simms (Clemson).

De son côté, le pivot de Duke, Vernon Carey Jr a été élu Freshman de l'année et également dans l'équipe Freshman de la saison. 

L'entraîneur-chef de l'État de Florida State, Leonard Hamilton, a été nommé entraîneur de l'année de l'ACC. 

Cyrille NGARIO, directeur de publication de News Basket Beafrika, accrédité par la NBA, l'EuroLeague et la FIBA. 

Retour à l'accueil