Toronto devient de plus en plus effrayant

Comme le nombre de points d’écart entre les Pacers et les Raptors cette nuit (victoire de Toronto, 81-127). Un carnage. Et même un record de franchise pour l’équipe canadienne, qui n’avait jamais gagné un match aussi largement.

Où s'arrêtera Toronto? La question que personne n'osait poser avant le début de saison à propos du champion en titre, dépourvu de la star Kawhi Leonard parti aux Clippers et donc promis à rentrer dans le rang, brûle désormais toutes les lèvres tant cette équipe fait montre de ressources impressionnantes. Vainqueurs d'Indiana (127-81) - soient 46 points d'écart, leur record en 2019-2020 -, les Raptors, pourtant privés de Marc Gasol (ischio-jambiers) et Norman Powell (doigt), ont pu compter sur un collectif diablement efficace (60 points venus du banc), bien emmené par les tauliers Pascal Siakam (21 points), Serge Ibaka (15 points, 15 rebonds) et Kyle Lowry (16 points, 11 passes). La franchise canadienne, qui enchaîne avec un neuvième succès à domicile, son 17e en 18 matches, consolide sa deuxième place à l'Est derrière Milwaukee.

Retour à l'accueil