Tomas Woldetensae dans les bras de Mamadi Diakité après le game winner face à North Carolina. Le duo a combiné 33 points dans ce match pour mener Virginia à une deuxième victoire consécutive.

Tomas Woldetensae dans les bras de Mamadi Diakité après le game winner face à North Carolina. Le duo a combiné 33 points dans ce match pour mener Virginia à une deuxième victoire consécutive.

Après leur victoire étriquée à domicile contre Notre-Dame obtenue sur le fil du rasoir, les Cavaliers de Virginia habitués des matchs à une possession, ont réalisé une très belle opération en allant s'imposer de justesse sur le parquet des Tar Heels de North Carolina, samedi soir sur le score de 64 à 62. Mamadi Diakité a été à nouveau décisif dans ce match, permettant à Virginia de prendre trois points d'avance sur une action à trois-points (2 points avec la faute) à 49 secondes du buzzer, mais les Tar Heels n'ont jamais abdiqué, repondant par le biais de Cole Anthony et de Christian Keeling qui a bénéficié de trois lancers francs sur une faute moins évidente de Tomas Woldetensae à 10 secondes du buzzer. Alors que les Tar Heels et leur public pensaient déjà avoir fait le plus dur en menant de 2 points avant la dernière possession de Virginia, c'est le moment choisi par l'assassin silencieux Tomas Woldetensae de venir offrir aux Cavaliers une victoire inespérée sur un tir à trois-points particulièrement "clutch" à moins d'une seconde du son de la sirène (64-62) dans un silence inouïe. 

Deuxième mission accomplie pour Virginia condamné à remporter ses huit derniers matches de la saison régulière pour se positionner dans la course à la March Madness 2020, autrement dit "la folie de mars". Après le succès obtenu difficilement à la JPJ Arena contre Notre-Dame (50-49) grâce à un excellent Mamadi Diakité (20 points, 4 rebonds, une interception et un bloc), les Cavaliers de Virginia ont enchaîné avec une deuxième victoire consécutive sur le parquet de North Carolina, samedi soir au terme d'un match très serré et à plein rebondissements. 

NCAA : Virginia terrasse le North Carolina au terme d'un money-time exceptionnel

Sous l'impulsion d'un Mamadi Diakité sur de son immense potentiel offensif et défensif, Virginia a fait jeu égal en première mi-temps avec les Tar Heels (28-28) de Cole Anthony, auteur de 17 points à 7/16 au tir, 3 rebonds et 5 passes pour 3 pertes de  balle. Avec Garrison Brooks à 20 points (9/14 au tir), 5 rebonds et 4 passes, le North Carolina et le Virginia se sont rendus les coups pendant toute la seconde période.

Avec un excellent Mamadi Diakité (15 points à 6/10 au tir, 3/3 au lancer franc, 4 rebonds, une passe, une interception et un bloc en 32 minutes), agressif des deux extrémités du terrain et aussi décisif à 49 secondes du buzzer, parfaitement épaulé par le héros de la soirée Tomas Woldetensae auteur de 18 points à 6/10 dont le shoot de la victoire sans oublier l'apport offensif non négligeable de Casey Morsell en sortie du banc (10 points à 2/2 à trois-points, 3 rebonds et 3 interceptions en 20 minutes), Virginia a réussi à éviter le piège tendu par les Tar Heels qui signent leur 15e défaite de la saison en 25 rencontres. 

Dans son second duel face à face avec Cole Anthony,  le meneur de Virginia Kihei Clark a été certes moins adroit au tir (10 points à 4/13 au tir et 9 passes décisives pour 5 pertes de balle en 37 minutes) mais il a pris la bonne décision en sortie du temps mort en appliquant les consignes du coach Tony Bennett pour servir l'ailier italien Tomas Woldetensae dans le corner à moins de quatre secondes du buzzer. Pour sa part, Braxton Key a de nouveau disparu, se contentant de 2 points à 1/5 au tir et 3 rebonds en 24 minutes. 

Avec désormais un bilan global de 17-7, les Cavaliers de Virginia (17-7, 9-5) qui accueilleront Boston College (12-13, 6-8) le 19 février à la JPJ Arena, améliorent leur fiche dans l'ACC avec 9-5, occupant la 4e place derrière le Florida State (11-3), Louisville (12-3) et Duke (13-2).

NCAA : Virginia terrasse le North Carolina au terme d'un money-time exceptionnel

Dans son second duel face à face avec Cole Anthony,  le meneur de Virginia Kihei Clark a été certes moins adroit au tir (10 points à 4/13 au tir et 9 passes décisives pour 5 pertes de balle en 37 minutes) mais il a pris la bonne décision en sortie du temps mort en appliquant les consignes du coach Tony Bennett pour servir l'ailier italien Tomas Woldetensae dans le corner à moins de quatre secondes du buzzer. Sur une feinte, Tomas Woldetensae se débarrasse de Christian Keeling avant d'envoyer un tir assassin derrière l'arc à moins d'une seconde (0,8 seconde) du buzzer pour terrasser les Tar Heels. 

Pour sa part, Braxton Key a de nouveau disparu, se contentant de 2 points à 1/5 au tir et 3 rebonds en 24 minutes. 

Avec désormais un bilan global de 17-7, les Cavaliers de Virginia (17-7, 9-5) qui accueilleront Boston College (12-13, 6-8) le 19 février à la JPJ Arena, améliorent leur fiche dans l'ACC avec 9-5, occupant la 4e place derrière le Florida State (11-3), Louisville (12-3) et Duke (13-2).

Retour à l'accueil