Milwaukee efface le record des Warriors

Milwaukee; justement, est devenu - sans jouer ce dimanche - l'équipe la plus rapide de la NBA à se qualifier pour les play-offs, après seulement 56 matches de saison régulière soient deux de moins que le précédent record établi en 2016 et 2017 par Golden State. Les Warriors de Stephen Curry, l'équipe alors ultra-dominante de la Ligue, avaient atteint ce stade après 58 rencontres.

Les Bucks, leaders cette saison dans de nombreux domaines statistiques, se voient donc d'ores et déjà récompensés, à la faveur de la défaite de Washington à Chicago (126-117) qui les garantit dès à présent de finir au pire à la 8e place à l'Est, la dernière qualificative. Néanmoins, c'est évidemment la première place que vise uniquement la franchise du Wisconsin, portée par Giannis Antetokounmpo, le MVP de la saison passée bien parti pour garder sa couronne cette année. Actuellement elle présente logiquement le meilleur bilan de la Ligue avec 48 succès pour 8 défaites, soit 85,7% de victoires. A titre de comparaison, les Lakers, leaders à l'Ouest, en sont à 43-12 (78,2%) et son dauphin à l'Est Toronto en est à 41-15 (73,2%).

Mieux que les Warriors en 2017 ! À la faveur des résultats de la nuit, et de la défaite des Wizards à Chicago, les Bucks ont déjà validé leur place en playoffs, et selon le Racine Journal Sentinel, ils établissent un nouveau record depuis que le format à 16 équipes pour les playoffs a été adopté par la ligue en 1984 (les Celtics et les Knicks avaient décroché leur qualification en playoffs le 13 janvier, en 1973, avec le format à 8 équipes), avec une qualification dès le 23 février alors qu’il leur reste 26 matches à jouer.

C’est effectivement mieux que Golden State, qui s’était qualifié dès le 25 février en 2017 avec 24 matches à jouer. En 2016, Stephen Curry et ses coéquipiers avaient dû attendre le 27 février, et il leur restait alors 25 matches.

Leader incontesté de la NBA avec 48 victoires pour 8 défaites, les coéquipiers de Giannis Antetokounmpo ont la possibilité d’atteindre la barre mythique des 70 victoires en saison régulière. Seuls les Bulls de 1996 et les Warriors de 2016 y sont parvenus dans l’histoire.

Retour à l'accueil