Les Raptors signent une 14ème victoire consécutive

La folle série continue pour Toronto ! Le record de la franchise est désormais de 14 victoires consécutives. Les Raptors peuvent notamment remercier un Van Vleet clutch (29 pts dont 10 dans le 4QT).

Les deux formations commencent la rencontre en artillant de loin, et c’est Terence Davis qui se charge en premier de faire se lever les fans locaux. Fred VanVleet, qui met une intensité exceptionnelle en défense, est intelligent à la baguette, et les Raptors sont sereins, et mettent leurs systèmes en place tranquillement (15-13).

Mais Spencer Dinwiddie est déjà chaud, et ne rate rien de ce qu’il entreprend. L’ancien de Colorado porte les siens sur ses épaules, et compte déjà 12 points après six minutes. Fred VanVleet veut accélérer le jeu, et le meneur de poche des Canadiens va chercher Allen près du cercle, puis plante du parking. Davis poursuit sa belle prestation, mais LeVert joue à un niveau exceptionnel depuis quelques matches et prend l’initiative en attaque (13 points). Les Nets ont une possession d’avance après douze minutes (36-33).

Les remplaçants des Raptors toujours incisifs
Le second quart temps démarre sur… un concours de tirs ratés. Matt Thomas fait du beau travail en défense, et sanctionne de loin lorsqu’il a un tir ouvert. Les Nets ne trouvent plus la mire, et les seconds couteaux de la franchise de l’Ontario sont très actifs. Les hommes de Kenny Atkinson traversent une sécheresse en attaque, ne mettant pas un point après plus de quatre minutes dans ce quart, et Toronto peut repasser devant (43-36).

Le technicien remet une grande partie de ses titulaires sur le parquet, mais Thomas continue de punir du parking. mIbaka marque sur trois séquences de suite, et Allen, une fois n’est pas coutume, laisse un peu trop d’espace en défense. Coach Atkinson est furieux sur son banc, les siens se laissant balader sur un rythme de jeu de « sénateur ». Pascal Siakam prend les choses en main, et étale toute sa palette en attaque pour aider les siens à rejoindre les vestiaires avec un petit matelas d’avance (66-54).

Les Nets en embuscade…
Les visiteurs tentent de se remettre sur les rails par Dinwiddie et LeVert, mais les locaux ne l’entendent pas de cette oreille. Siakam et Ibaka éteignent les joueurs qu’ils prennent en défense, et les Canadiens poursuivent leur marche en avant. O.G Anunoby est très efficace en attaque, et appliqué de l’autre côté du terrain, et les hommes de Nick Nurse creusent le plus gros écart du match pour l’instant (79-61).

Le All-Star camerounais fait ce qu’il veut dans la peinture, et les Nets n’arrivent pas à suivre le rythme imposé par le numéro 43 adverse. VanVleet est très à l’aise dans son rôle de détonateur en attaque, et malgré un petit coup de mou de ses coéquipiers, il aide son équipe à garder le cap. Les Nets continuent de se battre, et Harris puis LeVert enchainent à longue distance, et les visiteurs restent toujours en vie. Après deux lancers francs d’un LeVert bouillant, les Nets sont encore dans le coup pour le dernier quart (100-88).

L’ultime shoot de Joe Harris ressort
Le numéro 22 de Brooklyn est déterminé à ne pas laisser la vie facile aux troupes de Nick Nurse, et poursuit son petit festival. Mi-distance, du parking et au cercle, l’ancien de Michigan est dans un grand soir, bien aidé par DeAndre Jordan qui limite l’accès au cercle. Les Nets ne veulent pas repartir à vide du Canada, et insistent, mettant les locaux sous pression à l’entrée du « money time » (111-103). Le duo Harris-LeVert tient leur équipe, et l’ailier ne s’arrête plus, et n’a pas peur de prendre les tirs. Il score six points de suite en une minute, et à 35 secondes du terme, permet à sa formation de recoller au score (118-118).

Wilson Chandler fait une faute évitable sur Siakam, et celui-ci rate le premier lancer franc, puis… convertit le second. Kenny Atkinson a encore une cartouche à jouer, et LeVert (37 points) cherche un tir ouvert, le rate, mais Joe Harris profite d’un oubli au rebond de Siakam pour donner une ultime chance aux siens, mais ne marque pas sur son shoot à un mètre du cercle ! Le buzzer peut retentir, les Raptors remportent leur 14e succès d’affilé (119-118) !

Retour à l'accueil