Les Raptors réalisent un nouveau record en battant les Pacers

En dominant une nouvelle fois les Pacers (115-106), les Raptors ont signé une 13ème victoire consécutive et amélioré leur record historique. Serge Ibaka a encore répondu présent avec 22 points et 10 rebonds.

Derrière les Bucks, meilleure franchise de la NBA cette saison pour le moment, les Raptors mènent la chasse dans la conférence Est. Les Canadiens sont encore loin de Milwaukee (73% de succès contre 86,27 %) mais ils viennent de décrocher une nouvelle victoire loin d’être anecdotique. Car c’est une treizième d’affilée, ce qui permet aux tenants du titre d’améliorer leur record datant de deux jours.

Les Raptors avaient alors arraché la victoire dans leur salle devant Indiana avec une petite unité de mieux (119-118). Quarante-huit heures plus tard, une revanche était proposée et les Pacers étaient extrêmement remontés pour faire tomber les vainqueurs 2019 sur leur propre parquet. Mais l’issue a été la même, avec un score cette fois un petit peu plus conséquent (115-106). Toronto n’est plus qu’à cinq longueurs du record de la saison et des dix-huit succès consécutifs amassés par les Bucks entre le 11 novembre et le 15 décembre. Des Bucks que les Raptors défieront dans... six rencontres, le 26 février.

Indiana a pris le meilleur départ avant de faire jeu égal grâce notamment à Olapido, auteur de 7 des 9 premiers points des Pacers. En fin de premier quart-temps, Toronto a accéléré (36-31) sans se détacher irrémédiablement. A la pause, les Pacers restaient au contact (64-63). Même topo dans le troisième acte (87-83) et sur le dernier quart dans une ambiance enlevée digne des playoffs. Les champions en titre géraient leur avance et finissaient avec une marge de neuf points d’avance (115-106).

Au final, Ibaka achève la rencontre avec la meilleure feuille de stats (22 points, 10 rebonds, 3 passes) en 40 minutes jouées devant son coéquipier VanVleet (20 points, 3 rebonds) et son rival Sabonis (19 points, 16 rebonds, 3 passes). Davis (17 pts, 8 rebonds), Anunoby (16 pts, 3 rbds), Lowry (16 pts) et Siakam (15 pts, 4 rbds) ont bien aidé tandis qu’Olapido a signé 15 unités et 4 passes en 27 minutes.

Retour à l'accueil