En ordre de marche dans l'Arizona, Los Angeles n'a pas eu de problème pour s'imposer sur le terrain des Suns (92-102).

En ordre de marche dans l'Arizona, Los Angeles n'a pas eu de problème pour s'imposer sur le terrain des Suns (92-102).

Derrière les 24 points de leur leader, les Angelenos, de nouveau au complet, s’imposent à Phoenix (102-92) sans trop se faire peur malgré le gros double-double de Deandre Ayton (25 points et 17 rebonds).

Six victoires et aucune défaite. Lorsque leur infirmerie est totalement vidée, les Clippers ne perdent pas cette saison. Profitant d’un effectif de nouveau à 100% disponible, Doc Rivers a pu dérouler ses rotations cette nuit, face à des Suns qui étaient, eux, privés de Kelly Oubre Jr. et de Frank Kaminsky, touchés au genou.

À défaut d’être particulièrement brillants ou dominants dans le jeu, les Clippers ont été sérieux tout au long de la partie. Les visiteurs ont tout de même affiché des difficultés, dans le premier quart-temps notamment, pour contenir la relation Ricky Rubio – Deandre Ayton. Les deux hommes se sont régalés sur le « pick-and-roll ». Étonnamment peu à l’aise avec son tir à 4 mètres, Deandre Ayton s’est en revanche montré à son avantage en attrapant on ne sait combien de passes lobées vers le cercle.

En tête de 10 points à l’entame du second quart-temps (31-21), les locaux n’ont plus mené dans cette partie. La faute à la profondeur de l’effectif adverse. Pas besoin d’immenses Lou Williams et Montrezl Harrell ce soir, dans la mesure où Reggie Jackson a apporté son énergie du banc. L’autre nouveau venu, Marcus Morris, a également sorti une production offensive convaincante, la meilleure depuis qu’il est arrivé à Los Angeles.

La force tranquille Kawhi Leonard
Quant aux leaders, hormis un bon passage dans le second quart-temps, Paul George a connu une nouvelle sortie mitigée au tir. Là où son compère Kawhi Leonard, très actif au rebond, s’est montré plus à l’aise avec ses « turnaround » au poste. En tête à la pause (49-54), les Clippers ont repris un peu plus leurs distances dans le troisième quart-temps (66-76).

Malgré un Devin Booker fâché avec son tir, mais plus inspiré à la distribution, les Suns tentaient de se rapprocher une dernière fois dans l’ultime période grâce à l’activité de Mikal Bridges. Mais Morris, à la fin d’une possession très mal embarquée, tuait leurs derniers espoirs avec un tir primé pourtant contesté, à moins d’une minute du terme.

Deuxième victoire de suite pour les Clippers (39 victoires – 19 défaites) avant une grosse affiche vendredi, avec la réception des Nuggets. Les Suns (24 victoires – 35 défaites) reçoivent les Pistons le même soir.

Retour à l'accueil