Les Celtics enchaînent à Atlanta avec une 4ème victoire consécutive

4ème victoire de suite pour les Celtics, qui dominent logiquement, mais dans la douleur les Hawks sur le score de 123-115 à Atlanta. C’est la 34ème victoire pour les verts en 49 rencontres.

Sous l’impulsion d’un très bon Trae Young, les Hawks débutent tambour battant. Sans Kemba Walker, ni Marcus Smart, les Celtics ont du mal à trouver des solutions en attaque. Heureusement, l’agressivité de Jaylen Brown leur permet de recoller au score (18-18). Le rythme du match est élevé et les défenses ne sont pas en place, ce qui n’est pas sans déplaire à Young, en feu à 3-points. Il boucle ce premier quart-temps avec 17 points au compteur. Tout en permettant à ses Hawks de faire la course en tête (34-28).

Les All-Stars Trae Young et Jayson Tatum régalent
Vient ensuite le show Enes Kanter. En sortie de banc, le pivot compile 8 points et 5 rebonds (dont 4 offensifs) en quatre minutes et il remet son équipe au contact. Mais le retour de Trae Young redonne de l’air aux Hawks. Il trouve par deux fois Kevin Huerter, qui sanctionne derrière l’arc (45-38). En sortie de temps mort, les Celtics se mettent enfin à défendre et retrouvent leur adresse à 3-points. Ils infligent un 9-0 à leurs adversaires et passent devant (47-45). S’ensuit un chassé-croisé au tableau d’affichage entre les deux équipes. Et c’est finalement un (nouveau) buzzer improbable de John Collins, sur une jambe et à 3-points, qui permet à Atlanta de mener à la mi-temps (62-60) !

Dans le sillage d’un Jayson Tatum omniprésent, les Celtics reviennent fort après la pause et collent un 19-8 aux Hawks. Les locaux n’arrivent plus à mettre un panier dans le jeu et l’écart se creuse petit à petit (86-74). Tatum (15 points dans le quart-temps) continue de régaler, que ce soit en pénétration, au poste ou à 3-points. Toute sa palette offensive y passe. Et à douze minutes de la fin, Boston mène tranquillement grâce à ce petit coup d’accélérateur (95-84).

Boston à l’expérience
Dans le dernier acte, l’écart se stabilise autour des 10 points avant que les Celtics ne perdent un nombre incalculable de ballons en quelques minutes. Ils laissent Atlanta revenir à une possession (103-101). L’ambiance monte d’un cran dans la State Farm Arena, le public pousse ses joueurs. Mais Boston ne panique pas, fait jouer son expérience avec Gordon Hayward et réussit à marquer quand il le faut. Ce sera finalement Grant Williams, à 40 secondes du terme, qui viendra inscrire le layup décisif pour repousser définitivement les Hawks (123-115).

Atlanta pourra nourrir quelques regrets, notamment son troisième quart-temps, puisque ces Celtics étaient loin d’être imprenables. Au niveau des stats, Trae Young aura compilé 34 points et 7 passes (avec 9 ballons perdus).

À ses côtés, le trio Jeff Teague, Kevin Huerter et John Collins totalise 63 points. En face, Jaylen Brown, Gordon Hayward et Jayson Tatum cumulent 73 points à trois. Seule ombre au tableau pour Boston, la sortie sur blessure de Daniel Theis, touché à la cheville. De quoi alimenter un peu plus les rumeurs autour de Clint Capela ?

Retour à l'accueil