Le Thunder fait craquer Phoenix dans le money-time

Guidé par un trio Gallinari – Schroder – Paul, tous les trois à 20 points ou plus, le Thunder arrache une victoire étriquée sur le parquet des Suns (111-107).

Soirée des occasions manquées pour Phoenix. Au cœur d’un match où aucune des deux équipes n’a vraiment pris le pas sur l’autre, les Suns pensaient avoir fait le plus dur en s’offrant trois possessions d’avance à environ quatre minutes du terme (99-92), sur un tir primé avec la faute de Kelly Oubre Jr. Mais c’était compter sur une équipe du Thunder qui n’a pas froid aux yeux dans ce genre de situation.

Alors que Danilo Gallinari a plutôt brillé dans les trois premiers quart-temps, sans prendre le moindre tir dans le dernier, et que Shai Gilgeous-Alexander connaissait une soirée moyenne au tir, c’est Dennis Schroder qui a pris les choses en main. Auteur de la majorité de ses 24 points dans l’ultime période, le joker de luxe a d’abord battu en « drive » Deandre Ayton, avant de sanctionner longue distance face à ce même pivot.

Devin Booker manque sa fin de match
Auteur d’un nouveau double-double, Chris Paul s’est invité dans le débat en volant un ballon dans les mains d’Oubre puis en y allant de son « jumper » en tête de raquette. Avec son meneur, sifflé en première période par le public local à cause de sa sélection All-Star (que Devin Booker n’a pas eu…), OKC venait d’effacer facilement le 8-0 encaissé en passant, grâce au jeu des lancers-francs, un 13-0 à son tour (99-105) ! La faute à des Suns trop maladroits pour finir cette rencontre.

À l’image d’un Devin Booker, propre jusqu’ici dans cette partie, qui, en plus de gaspiller des ballons, a vu tous ses tirs dans le « money time » faire « in and out ». Malgré nombre d’occasions manquées, Phoenix retrouvait de l’espoir sur un tir primé d’Oubre qui ramenait les siens à un petit point. Le même Oubre tentait alors une De’Aaron Fox sur la ligne des lancers, mais l’arbitre y voyait une violation et le Thunder s’imposait.

Une septième victoire en huit matches pour OKC (30 victoires – 20 défaites) qui va se reposer cinq jours avant d’accueillir Cleveland mercredi. Les Suns (20 victoires – 28 défaites) se déplacent à Milwaukee dimanche.

Retour à l'accueil