Le Jazz s'impose face à Miami

Grâce notamment aux 26 points de Donovan Mitchell, Utah s'est imposé contre Miami (116-101). Il s'agit là de la 4e victoire de suite pour le Jazz.

Ce duel entre les quatrièmes de chaque conférence débute sur des bases défensives. Après six minutes de jeu, les deux équipes ne comptent que huit points chacune et ont déjà perdu un total de quatre ballons.

Miami « dans la zone »
Le Jazz trouve pourtant la première brèche en marquant trois 3-points de suite par Donovan Mitchell, Bojan Bogdanovic et Royce O’Neale. Miami reste maladroit mais, à l’image de Jimmy Butler (25 points), ils profitent des balles perdues adverses pour rester au contact. Comme face à Golden State lundi, Jae Crowder (15 points), Andre Iguodala et Goran Dragic (13 points) en sortie de banc se mettent en évidence et permettent au Heat de finir le premier quart temps sur un 10-2 pour virer en tête (28-25).

Duncan Robinson enfonce le clou de loin mais Jordan Clarkson confirme sa bonne forme du moment pour garder son équipe en embuscade (39-38). La défense de zone 2-3 du Heat ralentit alors Utah qui doit se retrancher derrière les exploits personnels, mais forcés, de Donovan Mitchell. Il faut toute la dissuasion de Rudy Gobert dans la raquette pour éviter au Jazz de prendre l’eau.

Les hommes d’Erik Spoelstra parviennent à faire le break en infligeant un 8-0 à leur adversaire dans le sillage de Jimmy Butler qui insiste dos au panier, mais un contre et un alley-oop de Rudy Gobert limitent la casse (52-47).

Utah retrouve sa défense et son adresse
Au retour des vestiaires, le jeu se décante. Utah parvient enfin à perforer la défense floridienne et à trouver son rythme alors que Rudy Gobert et Bam Adebayo se postérizent chacun leur tour. Le Jazz a toutefois le vent en poupe et un floater de Donovan Mitchell leur donne leur premier avantage depuis le premier quart temps (68-67). Derrière une intensité défensive plus élevée, Utah confirme. Ils limitent Miami à seulement 22 points dans le troisième quart temps et prennent sept longueurs d’avance (79-72).

Duncan Robinson commence la dernière période en feu. Il marque deux nouveaux tirs de loin et devient le premier joueur dans l’histoire de Miami à marquer cinq 3-points lors de quatre matchs de suite. Grâce à son adresse, le Heat revient à -2 mais Jordan Clarkson répond en menant un 9-0 qui donne 11 points d’avance au Jazz (96-85) !

Erik Spoesltra décide alors de jouer « petit » pour essayer de revenir dans le match. Dragic, Butler et Iguodala se démènent mais le Heat n’arrive pas à revenir sous la barre des sept points. Au contraire, Donovan Mitchell et Bojan Bogdanovic font mouche de loin alors que Rudy Gobert gobe tous les rebonds et termine un alley-oop qui éteint les derniers espoirs de Miami (116-101).

Après un passage très délicat la semaine dernière, Utah enchaine donc une 4e victoire de suite pour rester à l’affut derrière Denver et les Clippers, dans la course à la deuxième place de la conférence Ouest.

Retour à l'accueil