La Team USA remporte le Rising Stars Challenge en battant la Team World

Lors du Rising Stars Challenge, la Team USA a remporté une large victoire face à la Team World (151-131) dans une rencontre où la spectacle a, comme toujours, primé sous l'impulsion de Doncic, Williamson et Bridges.
 
Dans un United Center de Chicago qui avait encore quelques exclamations de plaisir et de surprise à lâcher malgré le froid polaire à l'extérieur, la soirée d'ouverture de ce All-Star week-end s'est terminée par un concours de dunks improvisés concluant le Rising Star Challenge. Il faut dire qu'il n'y avait plus aucun suspense, Team USA ayant imposé sa loi après la pause pour l'emporter 151-131 face à l'équipe mondiale. C'est la plus large victoire américaine depuis que ce format a été adopté en 2015. Les Américains mènent désormais quatre victoires à deux dans cet exercice.

Miles Bridges a obtenu le titre de MVP de la rencontre. L'ailier des Charlotte Hornets a joué le rôle de détonateur pour Team USA, renversant le match dans le troisième quart-temps (44-24), avec quelques dunks explosifs, dont celui pour lui-même, après une passe avec la planche, qu'il est allé chercher très très loin en arrière. Bridges a conclu la soirée avec 20 points, cinq rebonds et cinq passes décisives. RJ Barrett, le Canadien des New York Knicks, a été le meilleur marqueur de la soirée avec 29 points.

Les joueurs les plus attendus n'ont pas été en reste. Trae Young a réussi un efficace 4 sur 8 à trois points. Ja Morant a su trouver Zion Williamson pour quelques alley-oop de haute-volée. Quant au rookie des New Orleans Pelicans, il a tout simplement tordu le panneau, juste avant la mi-temps, d'un dunk surpuissant dont il a le secret.

Mais le plus fort cri de la soirée a été arraché par Luka Doncic au buzzer de la première mi-temps. En train de plaisanter avec Young pendant qu'il remontait le ballon dans son camp, le Slovène de Dallas s'est arrêté avant de prendre son élan pour envoyer un tir qui a pris la planche avant de rentrer, provoquant une sympathique accolade entre les deux joueurs draftés en 2018.

A noter que la soirée avait débuté dans l'émotion, un premier hommage ayant été rendu à Kobe Bryant, mort le 25 janvier dans un accident d'hélicoptère. Après une vidéo célébrant également la mémoire de David Stern, l'ancien patron de la ligue disparu le 1er janvier, Pau Gasol et Sue Bird se sont adressés au public. L'Espagnol a plusieurs fois eu du mal à contenir son émotion. Une situation qui devrait se reproduire lors des deux prochaines soirées de ce All-Star week-end puisque de nombreux hommages sont encore prévus pour Bryant et sa fille Gianna.

Retour à l'accueil