Jayson Tatum et les Celtics enfoncent le Jazz

Face à la vista de Jayson Tatum (33 pts) et des Celtics, le Jazz s'enfonce dans la crise avec une quatrième défaite de suite à domicile. Utah glisse à la 6ème place de l'Ouest derrière le Thunder.

Une seule fois sur ses 172 premiers matchs en carrière, Jayson Tatum avait inscrit 30 points. Sur ses dix dernières rencontres, il l'a réussi à six reprises. Si les Celtics confirment plus que jamais leur troisième place à l'Est, après leur succès de la nuit chez le Jazz (103-114), ils le doivent en très grande partie à leur ailier all-star, qui a d'ores et déjà dépassé son total de points de la saison dernière (1 259 contre 1 243). Il affiche un mois de février absolument hallucinant : plus de 30 points de moyenne (30,5), plus de 50% au tir (51%), 50% à trois points et 78% aux lancers.

TATUM SUCCÈDE À MCHALE !
Auteur de 33 points et onze rebonds dans l'Utah, il est le premier Celtic à enchaîner trois matchs à au moins 30 points et 60% au tir (!) depuis Kevin McHale en mars 1987. Le challenge est lancé : ce dernier s'était arrêté à trois. Et le prochain rendez-vous sera galactique, face à Houston dans la nuit de samedi à dimanche. Sur un mois complet, un seul joueur de Boston, dans toute l'histoire de la franchise depuis l'instauration des paniers à trois points, a associé ces moyennes de 30 points et 50% au tir. C'était un certain Larry Bird. S'il s'agit déjà de sa troisième année en NBA, rappelons que Tatum n'a que 21 ans.

UNE PERF' HISTORIQUE POUR L'AILIER
Si besoin d'une dernière preuve de son monstrueux déclic, qu'il faudra évidemment confirmer en playoffs, le troisième choix de la draft 2017 n'est plus qu'à un petit panier derrière la ligne (après son 3/5 de la nuit) pour égaler le total de Stephen Curry à trois points sur les trois premières saisons de sa carrière. On pourrait vous en donner encore beaucoup, on se contentera d'une dernière : Tatum est tout simplement le premier joueur de l'histoire en NBA à afficher 60% au tir, avec au moins 20 tentatives dont cinq à trois points, sur trois matchs de rang. « Quand je vois ce qu'il fait, je me dis que parfois, on regarde un peu trop les plus grands noms de NBA, résume son coach Brad Stevens pour NBC. Peu de joueurs peuvent réussir ça. » Personne d'autre, même, en ce moment.

Retour à l'accueil