Giannis Antetokounmpo remporte son duel face à Zion Williamson

Sous les yeux d'un Zion Williamson maladroit (20pts à 5/19 au tir), Giannis Antetokounmpo a été impressionnant lors du succès des Bucks (108-120) avec 34 points, 17 rebonds et 6 passes.

Le duel était très attendu. La confrontation entre Giannis Antetokounmpo et Zion Williamson épiçait sérieusement l’avant-match entre les Bucks et les Pelicans, dans un choc amené à se reproduire de nombreuses années. La star de Milwaukee se déplaçait à La Nouvelle-Orléans pour y défier le phénomène des Pelicans, particulièrement motivé face à son aîné. Le duel a finalement tourné à l’avantage du plus expérimenté, le MVP 2019 a nettement pris le meilleur sur le rookie.

 Giannis Antetokounmpo a inscrit les premiers points de la rencontre et lancé les siens vers un 43eme succès (120-108), soit 86% de succès pour les Bucks qui demeurent la meilleure formation de la Ligue devant les Lakers (77,5%) et deviennent la huitième équipe de l’histoire à remporter 43 de leurs 50 premiers matchs. Après leur revers devant les Nuggets et la victoire contre Phoenix, ils enchaînent un deuxième succès de rang. Lors du premier duel entre les deux phénomènes, Antetokounmpo a muselé Williamson en défense mais les Pelicans assurent devant leur public grâce notamment à Brandon Ingram et Lonzo Ball (33-26 à l’issue du premier quart-temps).

La Nouvelle-Orléans reste devant après le deuxième acte (61-58). Zion Williamson réussit bien à claquer un dunk au-dessus de Brook Lopez, mais le prodige de 19 ans souffre devant la défense des Bucks. Giannis Antetokounmpo glisse notamment un contre sur le rookie du plus bel effet et hausse le ton après la pause et 16 points marqués. Le joueur grec signe 8 des 15 premiers points des Bucks, inspire Wes Matthews et Khris Middleton, si bien que Milwaukee passe devant à l’orée du dernier quart (100-85).

Tandis qu’Antetokounmpo se repose sur le banc, Zion Williamson se réveille quelque peu, inscrit la moitié des points des Pelicans et réduit l’écart (107-100). Il fait passer un frisson dans le Smoothie King Center lorsque sur un rebond, il arrache le ballon des mains d’Antetokounmpo, revenu sur le parquet ! La Nouvelle-Orléans espère quelques instants avant de revenir à la réalité : les Bucks finissent par l’emporter logiquement sous la houlette de Giannis Antetokounmpo (34 points à 12 sur 17 aux tirs, 17 rebonds et 6 passes). En face, Zion Williamson a tenté de résister mais n’a fait pas le poids (20 points à 5 sur 19 aux tirs, 7 rebonds, 5 passes). Il a ainsi pu mesurer l’étendue de l’écart qu’il lui reste à combler ces prochaines années pour s’affirmer encore davantage.

Retour à l'accueil