Denver met un terme à la série des Bucks de Milwaukee

Le choc de la nuit opposait les Milwaukee Bucks aux Denver Nuggets vendredi soir. Giannis Antetokounmpo et les siens (31 points, 16 rebonds, 9 passes) se sont inclinés pour la première fois en dix matches (115-127).

« C'est notre plus belle victoire de la saison, je suis tellement fier de mes gars. » C'est en ces termes que Michael Malone, entraîneur des Denver Nuggets, a qualifié le succès inattendu de son équipe sur le parquet des Milwaukee Bucks (127-115), pourtant leaders de la saison régulière (41v-6d) et vaincus seulement deux fois à domicile avant la réception de la franchise du Colorado. Il faut dire que Denver n'était clairement pas favori en déplacement, et surtout privé de quatre éléments majeurs (Millsap, Plumlee, Murray et Harris). Le collectif a finalement pris le dessus pour les visiteurs, qui ont rendu une impressionnante copie : les neuf joueurs sollicités sur le match ont tous inscrit au moins 10 points - 24 pour Will Barton (7 rebonds, 8 passes) -, menés par un Nikola Jokic passé tout près d'un nouveau triple-double (15 points, 10 rebonds, 9 passes).

Denver a inscrit 22 paniers à trois points (à 47,8 % de réussite) face à Milwaukee.

En face, Giannis Antetokounmpo a été à la hauteur de son rendement de la saison (31 points, 16 rebonds, 9 passes), bien accompagné par Khris Middleton (24 points, 9 passes) et Eric Bledsoe (15 points, 7 passes) mais les Bucks ont par la suite manqué de relais. En tête à la pause (67-60, 24e), ils se sont ensuite écroulés dans le troisième quart (40-24) et n'ont plus réussi à revenir au contact.

Les Milwaukee Bucks, qui célébraient la Grèce, vendredi soir, ont offert à Thanasis Antetokounmpo, frère de Giannis, sa première titularisation de la soirée. Il a ainsi marqué 4 points en 5 minutes de jeu.

Retour à l'accueil