Bradley Beal explose les compteurs, Zion Williamson rapproche les Pelicans des Playoffs

La performance : Record en carrière pour Bradley Beal
Seul All-Star de son équipe en l’absence d’un John Wall toujours convalescent, Bradley Beal est entouré de jeunes et joueurs de seconde zone. Alors ça peut l’encourager à croquer la balle et à se débrouiller comme il peut pour marquer des paniers. Il ne s’est pas fait prier hier soir. L’arrière des Wizards a pris 27 tirs, pour 15 réussis. Et surtout 53 points au compteur ! La meilleure prestation chiffrée de sa carrière. Un sacrée carton qui n’a toutefois pas débouché sur une victoire. Plus collectifs, les Bulls l’ont emporté 126 à 117.

Le joueur : Zion Williamson rapproche les Pelicans des playoffs
Mais quels seraient donc les résultats de New Orleans si Zion Williamson avait joué dès le coup d’envoi de la saison ? La question mérite d’être posée. La franchise de Louisiane grimpe petit à petit au classement depuis les débuts de son rookie superstar. Ce dernier a encore compilé 28 points et 7 rebonds cette nuit. Dans son sillage, les Pelicans ont battu les Warriors. Ils sont toujours dixièmes à l’Ouest mais seulement à 3 victoires des Grizzlies, qui occupent actuellement la huitième place.

Le duo : McCollum et Anthony maintiennent Portland
Sans Damian Lillard, blessé à l’aine, les autres joueurs phares des Blazers doivent hausser leur niveau de jeu pour permettre à leur équipe de croire encore aux playoffs. Message reçu 5 sur 5 par C.J. McCollum et Carmelo Anthony. Le premier a flirté avec le triple-double (41 points, 9 rebonds et 12 passes) tandis que le second a inscrit 33 points. Portland a battu Detroit de justesse (107-104), avec justement un panier de Melo dans les dernières secondes pour sécuriser la victoire. L’ancien All-Star n’avait plus atteint la barre des 30 pions depuis trois ans.

Retour à l'accueil