Boston s'en sort bien face aux Hawks

Les Celtics n'ont pas eu un match facile face à des Hawks privés de Trae Young (112-107) mais Jayson Tatum a été décisif en fin de partie (32pts et 10rbds).

Sans Trae Young et sans Clint Capela, un Atlanta amoindri part à la conquête du TD Garden mais le début de match est assez compliqué. Les deux joueurs All-Star, Jayson Tatum et Kemba Walker, prennent leurs responsabilités et Boston ne laisse rien à son adversaire. Défensivement, ils sont sur tous les ballons alors qu’offensivement, tout est fait pour que le shooteur soit dans les meilleurs dispositions pour scorer, un régal (21-7).

Mais petit à petit, les Hawks prennent la mesure de la rencontre. Sans Trae Young, ils sont obligés de jouer plus collectivement et moins en première intention. Kevin Huerter montre de belles choses à l’arrière tandis que John Collins impose son talent à l’intérieur. Boston et Atlanta sont au coude à coude après 12 minutes (28-26).

Brad Stevens tente de redonner de la fraicheur à son équipe en multipliant les rotations. Cela fonctionne car les Celtics arrivent à être plus agressifs vers le cercle et, surtout, ils forcent Atlanta à défendre.

John Collins brille
Mais les Hawks n’ont pas l’intention de jouer ce rôle de victime. Le « vieux briscard » Vince Carter et John Collins se relayent à la perfection. Les deux hommes brillent dans cette fin de première mi-temps et malgré les exploits de Jayson Tatum, c’est Atlanta qui mène (55-54) à la pause.

Les Celtics ne veulent pas se faire piéger donc ils donnent tout dans ce début de troisième acte. Jayson Tatum, encore lui, et Enes Kanter s’occupent de scorer en attaque et de répondre à un John Collins toujours aussi bouillant. Capable de jouer dos au cercle mais aussi de jouer derrière la ligne à 3-points, l’ancien de Wake Forest donne des maux de tête au TD Garden (67-66).

Sauf qu’il ne va rien pouvoir faire seul face à la très bonne fin de quart temps des Celtics. Autour de « Monsieur Défense » Marcus Smart et du magicien Tatum, Boston inflige un 20-7 à son adversaire qui physiquement semble marquer le pas. Quatre longues minutes où Boston a su se montrer agressif et surtout rentrer de gros tirs. Les hommes de Brad Stevens ont montré les crocs (87-73).

Le patron, c’est Jayson Tatum
Le alley-oop de Vincent Poirier en début de quart temps enflamme le TD Garden. Intégré à la rotation, le Français tente de se montrer même s’il veut parfois trop en faire et met un peu trop engagement. Malgré les bonnes minutes du pivot, Atlanta semble avoir repris des forces et veut faire douter au maximum son adversaire.

Kevin Huerter et Brandon Goodwin jouent tous les ballons afin de ne rien regretter à la fin de ce match (92-85).

Mais en patron, Jayson Tatum pense offrir à son équipe une douce fin de match. Drive plus finition avec le contact, tir à 3-points… Le meilleur joueur de Boston guide les siens et offre une belle avance à 3 minutes du terme (101-91).

On pense alors que les Hawks vont lâcher… mais c’est mal connaître les hommes de Llyod Pierce. Brandon Goodwin score cinq points et ramène son équipe à une possession (108-105). Boston gère très mal cette fin de match. Kevin Huerter a même l’occasion d’arracher la prolongation. Son tir à 3-points est raté et Atlanta rend les armes…

Retour à l'accueil