Aaron Gordon : «Je saute par-dessus quelqu'un qui fait 2,26 m et qu'est-ce que j'obtiens ? Un 47... Sérieux, c'est quoi ça ? »

Derrick Jones Jr a remporté un concours de dunk de très haute tenue, samedi à Chicago, face à Aaron Gordon qui ne méritait pas de perdre de la sorte après trois dunks en mort subite.

Il est donc écrit que les concours de dunk disputés à Chicago doivent s'achever dans la controverse. Trente-deux ans après celle suscitée par la victoire, à domicile, de Michael Jordan sur Dominique Wilkins, le succès de Derrick Jones Jr en triple mort subite contre Aaron Gordon, lors de la finale, promet d'alimenter des débats encore plus vifs pour plusieurs raisons.

D'abord parce que c'est la deuxième fois, après 2016 contre Zach LaVine, que Gordon participe à un exceptionnel concours, nécessitant des dunks supplémentaires pour trouver un vainqueur. Et la deuxième fois qu'il s'incline. Ensuite parce que le dunk qui l'a vu perdre d'un point (48 contre 47) a été fait au-dessus de Tacko Fall, le plus grand joueur de toute la ligue (2,26 m, et sans doute un peu plus avec ses chaussures). Même si le pivot des Boston Celtics a été légèrement touché au niveau de la tête, le simple fait de pouvoir sauter au-dessus d'un joueur faisant 10 cm de plus que Rudy Gobert, par exemple, aurait mérité la note maximale et la victoire.

Enfin, la polémique sera également alimentée parce que la note décisive est notamment venue de Dwyane Wade, qui fut le coéquipier de Jones Jr la saison dernière à Miami. L'ancien joueur du Heat, à la retraite depuis l'été dernier, devra sans doute s'en expliquer alors que l'ensemble du jury (composé également de Common, Candace Parker, Chadwick Boseman et Scottie Pippen) a longtemps délibéré avant de rendre la note de Gordon, et devait savoir ce qu'il faisait avec ce 47. À moins que ce résultat ne soit le fruit d'une incompréhension ? « On pensait que ç'allait être une égalité, on se disait que ça devait l'être mais quelqu'un n'a pas bien fait les choses et je ne sais pas qui c'est », a expliqué Common à ESPN.

« Je saute par-dessus quelqu'un qui fait 2,26 m et qu'est-ce que j'obtiens ? Un 47... Sérieux, c'est quoi ça ? » - Aaron Gordon 

Gordon n'a pas caché sa déception en conférence de presse. « Je voulais sauter au-dessus de Shaq (qui fait 10 cm de moins que Fall) mais lui ne voulait pas. Alors comme tout le monde réclamait Tacko, j'ai dit O.K., allons-y. Donc, je saute par-dessus quelqu'un qui fait 2,26 m et qu'est-ce que j'obtiens ? Un 47... Sérieux, c'est quoi ça ? » Le joueur d'Orlando a également confirmé qu'il ne se présenterait plus dans ce concours. « C'est fini. Je devrais avoir deux trophées », a-t-il soufflé en référence à 2016 et 2020.

Cet épilogue a entaché un magnifique concours où Derrick Jones Jr a fait étalage de sa gestuelle exceptionnelle, finissant la plupart de ses dunks avec une amplitude énorme. Jones, qui fêtait son 23e anniversaire ce samedi, a donc eu droit à un cadeau encore plus beau que celui d'avoir entendu le public de Chicago lui chanter bon anniversaire. « C'est génial de pouvoir obtenir un tel trophée un jour comme aujourd'hui, a apprécié Jones. C'est le genre de journée que je raconterai à mes enfants. » Pas sûr, en revanche, que Gordon ait un jour envie d'évoquer le sujet avec les siens.

Les résultats :
Finale : 1. Derrick Jones Jr (Miami Heat), 198 points (50+50+50+48) ; 2. Aaron Gordon (Orlando Magic), 197 points (50+50+50+47).
Premier tour : 1. Gordon, 100 points (50+50) ; 2. Jones Jr, 96 (46+50) ; 3. Pat Connaughton (Milwaukee Bucks), 95 (45+50) ; 4. Dwight Howard (Los Angeles Lakers) 90 (41+49).

Retour à l'accueil