Déjà bien en vue lors de sa première saison NBA avec les Clippers, Shai Gilgeous-Alexander a passé un cap depuis qu’il a rejoint le Thunder. Il progresse sans cesse au côté d’un mentor comme Chris Paul. Notamment en attaque. Le meneur score beaucoup mais, jusqu’à présent, il peine encore à impacter le jeu autrement. Ses coaches le lui ont signalé. Il a capté le message. Cette nuit, le Canadien a tout simplement noirci la feuille de statistiques comme aucun autre joueur de son âge ne l’a fait dans l’Histoire de la NBA.

Déjà bien en vue lors de sa première saison NBA avec les Clippers, Shai Gilgeous-Alexander a passé un cap depuis qu’il a rejoint le Thunder. Il progresse sans cesse au côté d’un mentor comme Chris Paul. Notamment en attaque. Le meneur score beaucoup mais, jusqu’à présent, il peine encore à impacter le jeu autrement. Ses coaches le lui ont signalé. Il a capté le message. Cette nuit, le Canadien a tout simplement noirci la feuille de statistiques comme aucun autre joueur de son âge ne l’a fait dans l’Histoire de la NBA.

Face aux Minnesota Timberwolves, Shai Gilgeous-Alexander s’est offert un triple double historique et permis aux siens de sécuriser la victoire sur le score de 117 à 104 !

Dans le bon wagon pour les playoffs, le Thunder a retrouvé goût à la victoire face aux Wolves. La franchise d’OKC s’impose ainsi 117 à 104 avec une très belle performance de Shai Gilgeous-Alexander. Il boucle ainsi sa rencontre avec 20 points (8 sur 12), 20 rebonds et 10 passes (2 pertes de balle) ! Une performance historique tout simplement.

Sur les dernières 30 saisons, il devient le seul guard avec Westbrook à avoir réalisé un triple double à 20 rebonds. Surtout, il devient le plus jeune joueur de l’histoire de la ligue avec une telle performance. Pour sa deuxième saison dans la ligue, le 11e choix de Draft 2018 tourne à 19.9 points (46.4%), 5.3 rebons et 2.7 passes par match.

Retour à l'accueil