OSBA : Jefferson Koulibaly affole les compteurs en inscrivant 47 points, son 2ème match avec au moins 44 points

Le meneur canadien d'origine guinéenne Jefferson Koulibaly annoncé pour la Division I de la NCAA en 2020 ou 2021 vient d'affoler les compteurs dans un match du championnat collégial canadien en signant un triple-double exceptionnel avec 47 points, 16 rebonds et 10 passes décisives, vendredi soir dans la défaite de son équipe après prolongation contre le FHC Prep (110-104). C'est son deuxième match avec au moins 44 points cette saison. 

Deux jours auparavant, le meneur guinéen a aligné une performance phénoménale de 39 points, 12 rebonds et 8 passes décisives contre la meilleure équipe du championnat, Orange Ville Prep (110-107), confortant au passage sa place de meilleur marqueur national avec 32.2 points de moyenne à 47% de réussite aux tirs, 10.2 rebonds, 5.8 passes décisives et 2.8 interceptions. En 14 rencontres de la saison, Jefferson Koulibaly a déjà inscrit à deux reprises au moins 44 points dans un match de l'OSBA après avoir signé en décembre dernier 44 points, 12 rebonds et 12 passes décisives contre Athlete Institute Black.

Après avoir été élu Joueur du mois pendant les trois derniers mois (Octobre, Novembre et Décembre 2019) par Ontario Scholastic Basketball Association (OSBA), Koulibaly est sur le point d'enchaîner avec un quatrième titre d'affilé du Meilleur joueur du mois de janvier 2020. Cette saison en 14 matchs, Koulibaly compte en effet deux matchs avec au moins 44 points, huit matchs avec au moins 31 points et cinq matchs avec au moins 25 points. Son nombre de point le plus faible dans un match est de 17.

Meneur athlétique âgé de 18 ans pour 1.93 m, Jefferson Koulibaly a déjà porté les couleurs du Canada avec l'équipe nationale des U16 avec laquelle il a remporté la médaille de bronze au championnat des Amériques de FIBA en Argentine. 

Auteur de nombreuses belles performances au mois de novembre 2019, affichant une excellente moyenne par match de 29 points, 11,3 rebonds, 3 passes décisives et 2,1 d'interceptions, Koulibaly avait été logiquement élu Joueur du mois. En décembre, il a frappé encore très fort, en tournant avec une moyenne farfelue de 33.5 points, 8.8 rebonds, 6.8 passes décisives et 2.8 d'interceptions. 

Koubaly qui espère porter un jour les couleurs de Syli National, détient des offres de bourses des universités américaines comme Mount St Mary's, South Dakota, Missouri State, St John's et Rutgers ect...Cette liste devrait s'élargir davantage d'ici le mois de février avec des grandes universités qui vont très probablement s'aligner. 

Jefferson Koulibaly en compagnie de sa mère lors d'une visite à l'Université du Dakota du Sud, Division I de la NCAA

Jefferson Koulibaly en compagnie de sa mère lors d'une visite à l'Université du Dakota du Sud, Division I de la NCAA

Alors agé de seulement 15 ans en automne 2017, Jefferson Koulibaly était parti loin de sa famille pour la deuxième année afin d’étudier dans une école secondaire à Long Island, New York. Joueur de basketball prometteur, cet adolescent laSallois a reçu en 2016 une bourse de quatre ans pour évoluer dans une équipe américaine dans un programme de sports/études.

L’athlète s’était fait repérer alors qu’il jouait contre les États-Unis lors d’un tournoi estival. Depuis deux ans, l’école Our Savior New American School lui donne l’occasion d’étudier à l’extérieur du pays pour améliorer sa technique de jeu.

En juin 2017, le jeune homme a aussi remporté la médaille d’argent avec la formation qui représentait le Canada à la U16 Americas Championship de la International Basketball Federation (FIBA), en Argentine. «C’était la meilleure expérience de ma vie. Pendant ces trois semaines, mon jeu a évolué rapidement. On nous traitait comme des joueurs professionnels», racontait l’adolescent, encore enthousiaste.

Esprit de compétition
Jefferson Koulibaly pratique le basketball depuis qu’il a 11 ans. Ce qu’il aime le plus de ce sport, c’est de gagner. Nelson Osse, son ancien entraîneur des Knights de Parc-Extension l'avait confirmé dans les colonnes du journalmetro.com, «plus la tension monte, plus il performe. Il est tellement compétitif, être son adversaire est la dernière chose que tu veux».

Il soulignait au passage l’importance de l’encadrement de ses parents, qui lui ont permis de vivre son rêve. Ils faisaient le trajet LaSalle/Parc-Extension plusieurs fois par semaine, en plus d’accepter qu’il étudie à l’étranger pour l’amour du basketball.

«C’est difficile de le voir partir, admettait sa mère Aïcha Camara Koulibaly. On le fait pour son avenir et pour qu’il réalise son rêve». L’excellent dossier académique de son fils et sa persévérance lui ont permis de se rendre là où il est.

Après cette expérience dans l’État de New York, Jefferson Koulibaly s'est engagé avec le Lincoln Prep, un programme académique et de basket-ball de haute performance pour les étudiants-athlètes sélectionnés de haut niveau du Canada Basketball et de l'Ontario Basketball.

Il espère qu’après son secondaire, il pourra grossir les rangs d’une équipe universitaire prestigieuse en 2020 ou 2021 avant de réaliser son plus grand rêve : «devenir le meilleur joueur de la National Basketball Association (NBA)»

OSBA : Jefferson Koulibaly affole les compteurs en inscrivant 47 points, son 2ème match avec au moins 44 points
OSBA : Jefferson Koulibaly affole les compteurs en inscrivant 47 points, son 2ème match avec au moins 44 points
OSBA : Jefferson Koulibaly affole les compteurs en inscrivant 47 points, son 2ème match avec au moins 44 points

OSBA : le jeune meneur guinéen vient d'enchaîner deux matchs à 39 et 47 points en espace de deux jours dans le championnat national canadien.

- Leader incontesté de Lincoln Prep, c'est son 2ème match de la saison avec au moins 44 points en 14 rencontres. Il totalise huit matchs avec au moins 31 points et cinq matchs avec au moins 25 points. Son nombre de points le plus faible est de 17 points cette saison.

- Il est élu Meilleur joueur du mois consécutivement à trois reprises (Octobre, Novembre et Décembre 2019) et devrait logiquement conserver son trophée pour le mois de janvier 2020.

- Il est le meilleur marqueur du championnat national canadien avec plus de 30 points de moyenne à 47% de réussite 

- Il tourne avec une moyenne frôlant le triple-double (32.2 points, 10.2 rebonds, 5.8 passes décisives et 2.8 interceptions)

- Enfin, il detient en ce moment des offres de bourses des universités américaines évoluant  en Division I mais il n'a pas encore décidé si il aller en NCAA en 2020 ou plutôt attendre 2021.

- À 18 ans, Jefferson Koulibaly qui mesure 1.93 m devrait passer une année seulement à l'université avant de se présenter à la Draft NBA.

Retour à l'accueil