Mamadi Diakité a été décisif sur le parquet de Wake Forest ce dimanche midi à deux jours du choc face à la Florida State

Mamadi Diakité a été décisif sur le parquet de Wake Forest ce dimanche midi à deux jours du choc face à la Florida State

À deux jours du choc retour dans l'ACC contre les Seminols de Florida State n°5 avec un bilan de 17-2, les Cavaliers de Virginia ont réalisé une très belle opération ce dimanche midi en allant s'imposer après prolongation sur le parquet de Wake Forest sur le score de 65 à 63, grâce à un game winner de Mamadi Diakité à une minute du coup de sifflet final suivi d'une action défensive particulièrement décisive sur le pivot franco-sénégalais Olivier Sarr. 

Si l'ailier italien Tomas Woldetensae a terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 21 points à 7/14 à trois-points, son record en carrière, les Cavaliers peuvent remercier Mamadi Diakité, auteur d'un match irréprochable dont le tir de la gagne à une minute de la fin de prolongation. En 37 minutes, l'ailier-fort guinéen a montré la voie à suivre, en étant solide des deux extrémités du terrain, terminant le match avec 16 points à 7/10 au tir, 7 rebonds et une passe décisive. 

Dans une rencontre piège contre une équipe de Wake Forrest qui affichait un bilan moyen de neuf victoires pour neuf défaites, les hommes du coach Tony Bennett ont d'abord débuté sur un 7-4 dans les sept premières minutes, au cours desquelles les deux équipes ont été particulièrement maladroites au tir comme à l'image des deux Wahous, Braxton Key (2/16 au final) et Kihei Clark (4/11).

Il aura fallu attendre 12 minutes à jouer en première mi-temps pour assister à un début de festival offensif de Tomas Woldetensae complètement déchaîné. L'italien ne sera pas seul, puisqu'il trouve un appui de taille avec un Diakité à la fois solide en défense et propre dans ses choix en attaque. 

Mais voilà, le Wake Forest n'est pas du genre à se laisser faire à domicile et trouve enfin l'adresse sur le Frontcourt par le biais du pivot franco-sénégalais Olivier Sarr (11pts, 10rbds et 3pds) et Isaiah Mucius (16pts et 10rbds). La différence se fait automatiquement voir au tableau d'affichage, surtout avec un Andrien White (21pts) agressif en attaque. Wake Forest reprend les commandes à 4.22 minutes pour mener de sept points à la mi-temps (35-28). Avec respectivement 12 et 8 points, Tomas Woldetensae et Mamadi Diakité ont mené les Cavaliers en première période. 

Au retour des vestiaires, les Demon Deacons reviennent avec la même intention de tuer le match. Sur une perte de balle de Kihei Clark, Andrien White profite de l'occasion pour donner dix points d'avance à Wake Forest (38-28) avant que Jahcobi Neath vient enfoncer le clou sur dunk (40-28).

NCAA : Mamadi Diakité sauve Virginia face à Wake Forest sur un game winner !

Menés de 12 points, les Cavaliers réagissent par le biais de son leader Mamadi Diakité qui inscrit consécutivement quatre des neuf points de l'UVA dans un run de 9-2 en trois minutes (40-37).

Dans les 12 dernières minutes du temps réglementaire, les deux équipes se sont livrées un duel équilibré avant que Jay Huff déclenche un tir à trois-points particulièrement clutch à 39 secondes du buzzer, permettant à Virginia de mener 54-53. Kihei Clark ajoute deux points supplémentaires sur la ligne de lancer franc (56-53).

Mais c'était sans compter sur le mental des Demon Deacons qui parviennent à égaliser après un temps mort sur trois lancers francs de Andrien White (56-56).

En prolongation, il aura fallu un Mamadi Diakité décisif à la fois en défense dans sa capacité de dissuasion et en attaque pour éviter à Virginia une nouvelle défaite. Diakité a inscrit les quatre des neuf points de Virginia en prolongation dont le game winner à une minute de la fin avant de signer l'action défensive du match sur Olivier Sarr. 

Avec désormais un bilan de 13-6, Virginia est très attendu dans deux jours lors du choc retour dans l'ACC face à la redoutable équipe de Florida State.

Retour à l'accueil